×
 

Actualités

Déplacements professionnels : stop ou encore ?

Publié le 1er novembre 2020, par Richard TALBOT (Admin)

Mise à jour du 6 novembre 2020 :

Nous avons reçu cet après-midi le mailing DGS-URGENT 2020_53 qui nous rassure sur ce point :

 Il est aussi rappelé que la carte professionnelle seule suffit à justifier un déplacement professionnel pour les professionnels de santé.

La formulation est cependant savoureuse puisque jamais ça n’avait été exprimé officiellement jusqu’ici.

Notre présidente le Dr Corinne Le Sauder avait effectivement interpellé la DGOS en début de semaine et obtenu des assurances verbales, mais c’est toujours mieux noir sur blanc.

Espérons juste que les forces de l’ordre auront été mises au courant et que la prochaine fois les autorités y penseront dès le stade de l’écriture du décret.


Lors du premier confinement de mars 2020, il avait fallu que le CNOM monte au créneau pour obtenir que la carte professionnelle des médecins serve d’attestation dérogatoire pour leurs déplacements professionnels.

Lors de l’instauration du couvre-feu mi-octobre 2020, il avait fallu un mouvement unanime de tous les syndicats pour obtenir la même chose.

Jamais deux sans trois, ce nouveau confinement ne fait pas exception à la règle ! Le cas des médecins, ou des professionnels de santé en général, n’est pas prévu dans les dispositions de reconfinement. Ni par le Ministère de l’Intérieur qui, s’il a bien prévu une attestation pour les salariés que j’ai donc pu établir à ma secrétaire, n’a pas pensé à tous les libéraux qui ont donc l’obligation vexatoire de devoir remplir une attestation pour CHAQUE déplacement professionnel ! comme l’indique la petite note en bas de page :

 [2] A utiliser par les travailleurs non salariés, lorsqu’ils ne peuvent disposer d’un justificatif de déplacement établi par leur employeur.

Combien de temps nous dira-t-on d’un côté que nous sommes "indispensables à la santé des français et au combat contre la pandémie COVID 19", pour d’un autre côté nous accabler de mesures vexatoires et inutiles ?

A moins que le gouvernement n’ait considéré que la dérogation du 20 mars 2020 s’applique encore ? mais alors n’eût-il pas été plus simple de le préciser, de façon à modérer le zèle parfois superflu des forces de l’ordre dont on a eu quelques exemples en mars.

Ou plus simplement et tout bêtement les professionnels de santé ont-ils ENCORE été oubliés par les dispositions gouvernementales ?

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top