×
 

Actualités

"Ce qui est bon pour les français, les médecins le feront"

Publié le 15 avril 2015, par Marcel GARRIGOU-GRANDCHAMP

C’est ce qu’a déclaré la Ministre ce matin sur RTL.
J’hésite entre une interprétation sympathique, les médecins veulent le bien de leurs patients, une incantation ou une sommation !

Madame la Ministre,

Dans une BD la réponse serait Ouuuuarf au sein d’ une bulle :-))

Tous les français devaient avoir un DMP quand déjà ? en 2007 je crois !!
Et 8 ans plus tard non seulement ils n’en ont pas mais le "P" qui signifiait "patient" est devenu, de par VOTRE loi "partagé" !! Cette saga ridicule qui a coûté 500 millions d’euro au contribuable, je la relate dans le LIVRE BLANC du CATEL (Club des Acteurs de la Télémédecine) où j’ironise sur l’aconyme DMP ou Dossier Mal Parti !

Alors vous dites que le tiers payant c’est maintenant, on verra, mais mon engagement en informatique médicale me fait vous dire que vous ne pouvez imaginer la complexité de ce à quoi vous vous attaquez ou en fin politique vous raisonnez sur après moi le déluge : pour l’ACS ce sera du "gâteau" un peu comme pour la CMU-C, ce sont les CPAM qui vont gérer mais si vous voulez que le tiers payant intégral fonctionne et soit accepté par tous il n’y a qu’une seule solution : que les CPAM soient le guichet unique qui rémunère le médecin des parts AMO et AMC et se débrouille ensuite avec les assurances complémentaires !

Avec la complicité des médias vous avez quand même "caché sous le tapis" ce qui dérange, je veux parler des franchises médicales ! Votre Président s’était engagé à les supprimer, «  encore une promesse non tenue  » dirait Nicolas. Non seulement elles n’ont pas été supprimées mais vous n’avez pas expliqué comment demain vous les récupèrerez ? Vous mettez en avant "le social" pour justiifier le tiers payant alors que les plus démunis en bénéficient déjà au travers de la CMU-C et de l’ACS, mais en fait vous maintenez les franchises et vous allez les récupérer directement sur les comptes bancaires des assurés sociaux quitte au besoin à vous servir sur le RSA ou les allocations familiales : joli l’alibi du social !

Ce qui est bon pour les français les médecins le feront dites vous ? Et pourquoi pas aussi les politiques !

Les français au travers des 4 dernières élections vous ont totalement désavoué, ils ne veulent plus ni de ce gouvernement ni de sa politique ni de son président, alors qu’attendez-vous pour faire ce qui est bon pour eux ?

Dr Marcel GARRIGOU-GRANDCHAMP, Lyon 3è, CELLULE JURIDIQUE FMF

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top