×
< -->
 

Actualités

Remplaçants au rabais ?

Publié le 19 janvier 2021, par Richard TALBOT (Admin)

Alors que les remplaçants et les retraités sont évidemment les plus aptes à prendre des vacations dans les centres de vaccination COVID ou les EHPAD, les tutelles ne montrent vraiment pas beaucoup de considération pour eux !

Il y a eu le problème de la eCPS pour les remplaçants, qui est maintenant réglé. Celui de la eCPF pour les remplaçants non thésés semble l’être aussi. Pour les retraités qui n’ont plus de RPPS … on attend.

Vient s’y greffer maintenant le problème de la rémunération.

Rappelons que pour les médecins installés, dans ce cadre, elle est de 105€ par heure avec un maximum de 420 € par demi-journée (115 € les dimanches et fériés) et 5,40 € par fiche VaccinationCovid remplie.

Mais voilà, pour ça il faut être connu de sa CPAM par son numéro Assurance Maladie (Ex-numéro ADELI). Et les CPAM buttent toujours sur le problème.

Donc voilà ce qui est envisagé, de plusieurs sources concordantes, mais pas encore acté officiellement :

Concernant la rémunération des PS retraités, remplaçants, étudiants qui ne sont pas ou plus identifiés par l’assurance maladie, et qui ne peuvent donc pas facturer des actes via Sesam vitale ni se faire payer sur la base de bordereaux de vacation, un début de réponse nous est parvenu ce jour.

Le principe retenu est que la structure (établissements de santé, MSP, centres de santé) qui contractualise avec le professionnel de santé rémunère directement celui-ci et que l’assurance maladie rembourse ces structures sur la base des tarifs de réquisition de l’arrêté du 20 mars 2020.

Par exemple : 75€/heure pour un médecin remplaçant exerçant en dehors de son cadre d’exercice habituel entre 8 h et 20 H, 50 € pour un médecin retraité ou un étudiant du troisième cycle de médecine. Pour les infirmiers, 36€ de l’heure pour un(e) remplaçant(e), 24 € pour les retraité(e)s…

La procédure de remboursement des structures vous sera communiquée rapidement.

Ces éléments devraient faire l’objet d’une officialisation prochainement à destination des ARS et des établissements de santé notamment.

Donc des tarifs 28% moins élevés pour les remplaçants thésés, et même 52% moins élevés pour les remplaçants non thésés et les retraités. Les infirmiers sont d’ailleurs encore plus mal traités !

Et de plus, comme ils ne sont pas connus (sic !!) de l’Assurance Maladie, la rémunération de 5,40 € risque fort aussi de passer à l’as ! Donc au moins 30 à 50 € par heure en moins.

On nous dira que les remplaçants et les retraités (surtout ces derniers d’ailleurs) ont moins de charges fixes ; que les retraités ont déjà leur retraite ; que le dévouement et l’amour du métier et du prochain méritent bien ce sacrifice ; qu’ils pourront (peut-être) "gratter" une dose de vaccin pour eux en fin de vacation.

Certes, mais c’est un affront infligé aux remplaçants et retraités quand même, et une négation du principe d’égalité : à travail égal, salaire égal. 

Et puis alors, les charges ne sont pas non plus les mêmes à Paris, à Strasbourg ou en campagne, si on a un grand cabinet ou un tout petit, une secrétaire ou un télé-agenda, du matériel sophistiqué ou le strict minimum. Et que je sache, on ne détermine pas la valeur de l’acte d’un médecin en fonction de ses charges.

Et tout ça oublie aussi un problème très simple : beaucoup de centres de vaccination ne seront que des structures physiques montées par les groupements de professionnels de santé avec l’appui logistique des municipalités, sans existence en tant que personne morale. Donc sans moyen légal de rémunérer les professionnels de santé qui y travailleront. C’est d’ailleurs pour ça qu’il est prévu une facturation directe à la CPAM de rattachement par les médecins ou infirmiers.

Le Ministère peut encore corriger ses propositions. Qu’il se pose donc la question : la France a-t-elle ou non plus besoin des remplaçants et retraités pour les mois qui viennent que ces derniers n’ont besoin d’elle ?

Si j’étais remplaçant, je me demande si je serais volontaire … 

Document à télécharger

x15craag.jpg-large.jpg

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top