×
 

Actualités

PROPOSITIONS DE LA FMF pour les élections présidentielles et législatives

Publié le 4 mars 2022, par (PN) Corinne LE SAUDER

  1. Organiser immédiatement un Ségur de la ville : libérer le libéral

  • Revaloriser la médecine libérale autant que celle de l’hôpital pour protéger l’hôpital
  • Remettre la médecine libérale au cœur du système de santé pour un meilleur accès aux soins
  1. Redonner les moyens de travailler aux professionnels de la santé (aux médecins en particulier)

  • Revaloriser TOUS les médecins au tarif européen pour avoir du personnel (2ETP) et du matériel de façon pérenne
  • Autoriser un espace contrôlé de liberté tarifaire pour TOUS
  • Faire de la médecine, pas de l’administratif, dégager du temps médical
  • Développer des soins coordonnés initiés PAR et POUR les médecins du terrain
  1. Simplifier au lieu de complexifier les exercices des professionnels de santé pour gagner du temps soignant

  • Booster la formation initiale en libérale (stage, MSU)
  • Aider I’installation : Généraliser le guichet unique administratif, liberté d’installation
  • Refondre la nomenclature : Faire une nomenclature simplifiée, indexée et adaptée en fonction du temps et du coût de la pratique
  • Aider et promouvoir la formation continue pour une meilleure efficience
  • Reconnaitre de façon égalitaire tous les exercices libéraux (strutures coordonnées ou solo)
  • Les aides qu’elles soient fiscales, locorégionales ou conventionnelles doivent s’adresser aussi bien aux professionnels déjà installés qu’aux nouveaux installés
  • Développer et valoriser les ESCAP : Equipe de soins coordonnés autour du patient
  • Supprimer les demandes inutiles : Journée enfants malades, les certificats inutiles, les arrêts de travail <3 jours
  • Investir dans la prévention
  1. Avoir confiance dans les professionnels de santé, les respecter, les écouter, les protéger

  • Les protéger : Sécurité (physique, numérique, psychique et environnementale)
  • Les protéger : Protection sociale
  • Les respecter : une justice identique pour tous
  • Les respecter : Un temps de travail humain et adapté (repos, répit, gardes et SAS)
  • Les respecter : Des prescriptions adaptées à leurs compétences
  • Les écouter : Un médecin ou autre professionnel de santé (PS) qui est bien est un bon soignant
  • Leur faire confiance : Investir dans la recherche en médecine de ville
  1. L’hopital doit rester le troisième recours

  • Donner les moyens à l’hôpital pour prendre en charge tout ce qui ne peut être pratiqué qu’à l’hôpital
  • Donner les moyens à la ville pour prendre en charge tout le reste avec des aides en structures hospitalières locales et/ou ambulatoire
  • Promouvoir et développer l’HAD libérale
  • Redonner aux territoires leurs hôpitaux de proximité pour gérer les soins courants avec la présence de libéraux du territoire dans leur fonctionnement et leur gouvernance
  1. Remettre la déontologie au cœur du système de santé : La médecine ne doit pas être exercée comme un commerce

  • Les investisseurs et structures lucratives ne doivent pas être partie prenante de la médecine et du soin
  • Ne pas laisser de place aux plateformes de santé commerciales et à la délocalisation low cost

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top