×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF du 24-05-2015

Publié le : 24 mai 2015

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
FMF78

 dimanche  24 mai 2015

Chers amis,

Un rapide Point Hebdo car peu d'actualités cette semaine.

  • Je vous disais la semaine dernière que la FMF attendait l'avis du Conseil de l'Ordre (CNOM) sur l'expérimentation Plexus soutenue par l'ARS (vous savez, celle où vous devez payer pour mettre en ligne les données de vos patients, afin que d'autres puissent les coacher), ou la consultation en ligne Axa. C'est chose faite pour ce dernier dispositif : l'Ordre pose les questions de la place de ces téléconsultations dans le parcours de soins, et de la prise en charge intégrale d'une consultation médicale par un assureur privé. Un autre projet de télémédecine se met en place, cette fois soutenu par la CNAM : Icanopée. Il s'agit de mettre à disposition des patients un espace personnel de communication avec les praticiens de leur choix, où ils entreposeraient leurs constantes : poids, TA, glycémie, ... En soi, pourquoi pas, ça peut être utile dans certains cas de suivi rapproché. Ce projet pose néanmoins quelques questions : 1) cet espace se trouverait sur le Dossier Médical Partagé (DMP), dont la gestion a été reprise par la CNAM, qui espère le généraliser dans 2 ans. Quel optimisme !  Y aurait-il des cultures de pavot ou de chanvre dans les locaux de Montreuil ? 2) ce type de relation laisse penser qu'un suivi de patient se résume à l'interprétation de ses chiffres ; attention à ne pas généraliser. 3) je ne vois nulle part de rémunération pour le médecin. A suivre, donc ... Une autre initiative, plus anecdotique et plus rigolote : la directrice d'un EHPAD dans le 71 a fait installer dans ses locaux une télécabine. Pas pour aller faire du ski, mais pour transmettre les données des pensionnaires à leurs médecins. Résultat : les résidents ne l'utilisent pas, ils préfèrent voir leur médecin. Ouf ! Un peu de bon sens chez nos patients. Coût de l'opération : tout-de-même 140 000 euros ! Et j'aime la conclusion de la Directrice : cette télécabine devrait être installée à l'hôpital. C'est vrai qu'à l'hôpital, il n'y a personne pour prendre les constantes des patients...
  • Moins drôle et plus près de nous, les poursuites des CPAM contre les médecins pour excès de mention "non substituable"(NS). Notre cellule juridique le répète : aucun texte ne limite le nombre de NS : la FMF soutiendra les médecins qui iront au TASS pour ce motif. Pire encore, après les récupérations d'indus plus que discutables, après les sanctions pour délit statistique, voici la CPAM 69 qui inaugure l'anticipation de délit. Elle a envoyé aux médecins un courrier menaçant, pour refus de tiers-payant avec les patients bénéficiaires de l'Aide à la Complémentaire Santé (ACS). Surprise des médecins, qui n'ont jamais refusé d'appliquer le tiers-payant. Réponse de la CPAM : c'est un courrier préventif, au cas où vous auriez l'idée de refuser. Le médecin est par essence un délinquant.
  • Que préférez-vous ? Les menaces de la CPAM, ou l'opacité des complémentaires de santé ? sachez que la LMDE est actuellement sous administration judiciaire, et la DREES contate une fois de plus qu'elle ne peut pas connaître les coûts de gestion des organismes complémentaires. De toute façon, avec le tiers-payant généralisé, nous serons dépendants des deux.
  • Et je finis avec 2 infos. 1) la Loi Santé sera discutée au sénat la 3ème semaine de septembre et la 2ème semaine d'octobre. 2) la FMF met à votre disposition la procédure si vous souhaitez contester votre prime ROSP. Il ne faut pas hésiter, l'an dernier 80% des demandes ont eu gain de cause, les CPAM étant incapables de justifier leurs chiffres. Pour les généralistes, il s'agit surtout de montrer que le nombre de patients pris en compte ne correspond pas aux listes qu'ils nous envoient régulièrement dans l'année. Or le nombre de patients intervient dans le calcul de nombreux indicateurs.
Je vous souhaite une très bonne semaine.
Pour adhérer à la FMF, cliquez sur le lien
 
 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top