×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point-hebdo FMF du 16 11 2015

Publié le : 17 novembre 2015

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France

http://www.fmfpro.org/le-point-hebdo/

 lundi 16 novembre 2015

Chers amis,

Parce que la semaine dernière ne s’est pas résumée à vendredi soir, j’ai quelques infos professionnelles à vous apporter.
  • Vendredi
    restera aussi gravée dans nos mémoires de
    médecins comme une journée
    de mobilisation historique.
    Tous les
    syndicats et Coordinations avaient appelé à des
    actions. Au moins 80%
    des cabinets étaient fermés
    , et des
    opérations-escargot venues de toute la France, menées
    par les Coordinations, ont convergé sur Paris en fin
    d’après-midi pour mettre une belle pagaille sur le
    périphérique. Nos actions ont été très bien relayées,
    tant à la radio(Christian Lehmann sur RMC), que dans la presse,
    économique

    mais aussi grand public (Libération, Le
    Figaro), et à la télé (BFM,
    de 2 à 5mn). Et surtout, il semble que les
    journalistes aient enfin compris que le refus du
    tiers-payant n’est ni une attitude idéologique, ni
    même seulement un souci technique, mais une réelle
    main-mise sur nos prescriptions. Avec sur BFM un beau
    parallèle avec les garages maintenant imposés par les
    assurances.

  • Les
    syndicats ont immédiatement réagi aux évènements
    tragiques, en demandant dès 23H vendredi soir
    l’arrêt de la grève,
    afin de soulager les
    hôpitaux. Croyez-vous que MariSol Touraine ait choisi
    l’apaisement en faisant reporter le réexamen de sa Loi
    par l’Assemblée Nationale ? Pas du tout ! Conclave de
    Versailles lundi oblige, la session a juste été remise
    au mardi 17. Elle
    profite du fait que nous n’avons plus le droit de
    manifester pour imposer son tiers-payant
    obligatoire.
    Alors que le
    rapport technique sur la mise en application simple
    du tiers-payant, prévu pour le 31 octobre, a lui,
    été bel et bien reporté
    . Sine die même. Mais
    il faut rester confiant, nous disent un député
    socialiste : "ça avance car on s’est réuni souvent",
    et le rapporteur du projet : "rien ne laisse supposer
    qu’on ne trouvera pas une solution". Quand on est
    aussi positif, et qu’on a de tels arguments, voilà de
    quoi rassurer les médecins ! Si comme nous, vous êtes
    scandalisés par le cynisme du gouvernement, envoyez ce
    courrier
    ou c
    à vos députés et sénateurs (vous trouverez leurs
    adresses ici)
    pour leur demander de faire reporter le vote du projet
    de loi, et de profiter de ce délai pour reprendre
    contact avec les syndicats médicaux, car actuellement,
    tout dialogue est rompu.

  • Pour
    avoir une idée de ce que sera la médecine libérale
    entre les mains des ARS,
    voyez
    ce que propose l’ARS
    Ile-de-France
    en EHPAD
    . Constatant la
    surconsommation de médicaments en EHPAD, notamment
    liée à l’absence de lien entre prescripteurs,
    pharmaciens, et dispensateurs, elle propose : 1) la
    création d’un poste de pharmacien référent, 2) la mise
    en place de référentiels opposables, 3) l’élaboration
    d’une liste limitée de médicaments à prescrire. Bon,
    nous on aurait plutôt dit : 1) majoration de ces
    consultations toujours longues et compliquées, 2)
    reconnaissance d’un temps de coordination entre
    professionnels. Mais ça, ça n’est pas assez coercitif.
    De toute façon, on ne nous demande pas notre avis.

  • D’où cette affiche
    créée par Didier Le Vaguerès (91), à destination des
    patients qui ne trouvent pas de médecin traitant :
    adressez-vous à l’ARS.

  • Et pour finir sur la
    coercition, sachez que le
    Président de la CARMF Gérard Maudrux,

    interdit de réélection mais coopté par une très large
    majorité du Conseil d’Administration, a
    dû finalement démissionner,
    car le
    gouvernement n’a pas accepté cette cooptation. Vous
    avez dit démocratie ?




Je vous souhaite
à tous une
très bonne semaine.


Pour adhérer à la FMF, cliquez sur le lien

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top