×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 25-05-2013

Publié le : 25 mai 2013

Chers amis,
la principale actualité cette semaine réside en la parution d’un

 décret sur les conflits d’intérêts décret sur la transparence des liens d’intérêts.

Le principe est que les entreprises du médicament devront déclarer sur un site les sommes qu’elles versent aux médecins dès qu’elles dépassent 10 euros : c’est le Sunshine Act. Ce qui paraît louable au départ devient vite pervers, car vous lirez en section 2 qu’en sont exonérés « les achats de biens et de services ». Ce qui signifie que seront déclarés le stylo ou le repas à 50 euros, mais pas la prestation à 10 000 euros. Lisez les réactions de notre « bouillant Président » et de la Coordination UFML dans le Quotidien.

PDF - 253.5 ko

 Comme on s’ennuyait un peu, la FHF (Fédération Hospitalière de France), organe représentatif des hospitaliers, s’est de nouveau mêlée de nous expliquer comment les libéraux devaient travailler

, notamment sur une meilleure répartition des médecins, et sur l’accueil des soins non programmés. Là encore, la réaction de la FMF ne s’est pas fait attendre : http://www.fmfpro.org/communiques-nationaux/les-medecins-liberaux-n-ont-pas-de-lecons-a-recevoir-de-la-fhf.html
Surtout lorsque l’on voit la répartition des libéraux  ; la FHF devrait balayer devant sa porte au lieu de toujours attaquer des médecins dont elle ignore totalement le mode de fonctionnement.

 Et l’on reparle à nouveau de délégation de tâches

pour soulager les médecins trop peu nombreux. Cette fois, il s’agit de faire pratiquer des actes d’ophtalmologie par des orthoptistes. Je rappelle la position de la FMF sur le sujet : nous sommes évidemment d’accord pour recentrer le médecin sur son cœur de métier. Mais à 2 conditions :

  1. que les actes, incluant un temps de coordination et de synthèse, soient mieux rémunérés.
  2. que le médecin garde la main sur son exercice. Qu’il se fasse aider par des paramédicaux dans son cabinet, OK. Mais pas question que le patient consulte en 1ère intention un paramédical qui ne nous appellera que lorsqu’il se sentira dans une impasse. Nos ophtalmos expriment cela très bien dans ce communiqué : http://www.fmf-us.org/la-bonne-vision-est-elle-une.html

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui.

 FAF

Je vous rappelle juste la formation FAF informatique sur les smartphones et tablettes qui aura lieu à Paris samedi 15 juin, et une autre formation FAF relation patient/médecin organisée par notre ami Emmanuel Sürig le vendredi 14 juin à paris également : http://www.a2fm.org/formations . Ces formations ne sont pas indemnisées mais gratuites. Une bonne occasion de couper la routine tout en s’instruisant.
Et n’oubliez pas de renouveler votre cotisation ici si cela n’a pas encore été fait :
Bonne semaine à tous

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top