×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 08-12-2013

Publié le : 7 décembre 2013



http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France


FMF78

Point Hebdo FMF 78

dimanche 08 décembre 2013

Chers amis,


La fin de l'année arrive, et avec elle l'heure des bilans. Voici ceux que la CNAM nous a présentés.

  • Bilan national de la Rémunération sur Objectifs de Santé Publique (ROSP, alias P4P), pour les médecins traitants uniquement. Vous le voyez, pas de changement très significatif entre fin 2011 et fin 2012, excepté une nette augmentation de délivrance de médicaments génériques. Que l'on peut sans doute expliquer, d'une part par l'entrée dans le répertoire des génriques de grosses molécules, statines et IPP, d'autre part par la Convention avec les pharmaciens "tiers-payant contre générique". Mais les médecins, eux, n'ont pas modifié leur comportement pur toucher la prime. C'est rassurant pour la déontologie. Mais inquiétant pour la démographie, car la ROSP faisant office de toute revalorisation, sans changement de pratique, nous allons bientôt nous retrouver à la rue. Rappelons que les sommes versées correspondent à peine à 1 euro d'augmentation sur le Cs. Qu'elles n'ont pas vocation à augmenter. Et que les autres spécialités (hormis quelques cardiologues et gastro-entérologues) n'auront rien, excepté la misérable aumône pour l'informatisation des cabinets.

  • Bilan national aussi sur le Contrat d'Accès aux Soins (CAS), qui vient officiellement de se mettre en place le 1er décembre, avec 6 mois de retard. 9746 signataires très exactement, dont tout-de-même 2700 Secteur 1 titrés. 50% des généralistes S2 ont signé, mais seulement 30% des Plateaux Techniques Lourds (PTL) et 20% des ophtalmos, alors que ce sont eux la cible de ce CAS. Peu importe, M. Van Roeckeghem est très content de ce résultat. Même si, finalement, on n'atteint pas le seuil des 8200 médecins en S2 convertis au bonheur du S1 amélioré (9746-2700 = 7046).

  • Plus modestement, nous avons eu vendredi 06 décembre notre Commission Paritaire Locale (CPL) dans le 78. Le Président des médecins libéraux a abordé la question des règles de diffusion de ces rapports de CPL. Et tout le monde d'insister sur le fait que les délibérations et documents de travail sont soumis au secret. Personne n'a osé me regarder en face, mais j'ai bien senti l'allusion ! Cela ne m'empêche pas de vous joindre mon compte-rendu. Rien de palpitant cette fois-ci. La seule info à retenir est que les Mutuelles n'ont absolument pas l'intention de prendre en charge les dépassements autorisés des médecins en CAS, puisqu'un Président de Mutuelle présent nous a dit que le sujet n'avait même pas été abordé dans son organisme ! Alors que c'était normalement l'une des règles du jeu de l'avenant 8 : limitation des dépassements contre leur prise en charge par les Complémentaires.

  • Avez-vous envie de vous mettre en colère ? Alors allez sur le site de la HAS lire la nouvelle reco, à destination des patients, sur le déroulé d'une consultation. Car bien-sûr, les patients sont tellement idiots qu'ils ne savent pas quoi dire ou faire chez un médecin ! Vous saurez maintenant que vous devez répondre à TOUTES les questions qu'ils vous posent, qu'ils sont en droit de vous demander des schémas ou de vous faire répéter autant qu'ils le veulent, qu'ils doivent vous téléphoner pour connaître les résultats de leurs examens. La HAS ne dit pas si nous devons offrir le café à la fin ... A quand la reco sur "comment aller faire pipi "?

  • A l'inverse, le réseau Sentinelles de l'INSERM nous a envoyé dans sa dernière lettre un calendrier pour les vaccinations des migrants. Autrement plus utile ! J'en profite pour vous inciter à vous inscrire en tant que Médecin Sentinelle. Le principe est de télétransmettre au moins 1 fois par semaine les cas de maladies ciblées vues en consultation. C'est vrai que c'est bénévole, mais ils nous fournissent un logiciel intégré, et cette participation montre que les généralistes (car réservé pour eux) possèdent des données extrèmement utiles à la santé publique. En retour, nous apprenons à raisonner en terme de santé publique, ce qui apporte une autre dimension à notre exercice.

  • Je termine ce Point Hebdo en vous recommandant de réserver votre week-end des 15 et 16 mars 2014, date fixée pour la tenue de notre Assemblée Générale Ordinaire, à Lille. Une bonne occasion de nous rencontrer.

Bonne semaine à tous


Amitiés

Contact:
Patricia Lefébure

Tél. 06 07 65 28 72

 
 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top