×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point hebdo du 23-11-2014

Publié le : 23 novembre 2014

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
FMF78

dimanche  23 novembre 2014

Chers amis,

  • Tout d'abord des nouvelles du front. La fermeture des cabinets à partir du 23 décembre, à l'appel de tous les syndicats médicaux, reste d'actualité, car rien ne bouge. Le président de la Caisse Nationale d'Assurance Maladie (CNAM), M. Régereau a bien essayé de faire valoir que la consultation se rapprochait plus des 30 euros que des 23. Il n'a pas tort, puisqu'avec les forfaits et diverses majorations, elle a été évaluée à 26,70 euros, ce qui la met, à 20 centimes près, plus proche de 30 que de 23. Notre chère Ministre, MariSol Touraine, elle, ne s'est pas embarrassée de ces nuances, et surenchérit en affirmant dans "Le Généraliste" que la consultation se montait à 31 euros. De quoi nous plaignons-nous, franchement ?! De toute façon, même avec ces chiffres, nous restons petits joueurs. Si nous écoutons le Maire de Stains pleurer sur son budget perdu de 3 millions d'euros pour son centre de santé, qui "fait tout de même 25 000 consultations par an", ça nous monte la consultation à 120 euros. Mais là, on ne parle pas de dépassements d'honoraires ... Donc le gouvernement n'est prêt à revenir ni sur les honoraires, ni sur le tiers-payant obligatoire et généralisé. Le front syndical reste uni, même si MG-France recule un peu en n'appelant à la fermeture que 2 jours (les 23 décembre et 06 janvier). La FMF continue à marteler qu'en restant unis, nous pouvons obtenir beaucoup. De nombreux départements organisent des réunions communes, venez y faire entendre votre voix. Et téléchargez dès maintenant une affiche pour avertir vos patients.

  • Du côté des complémentaires, ça ne va pas mieux. Le nouveau décret sur les "contrats responsables" vient de sortir. Les complémentaires (assurances, mutuelles, instituts de prévoyance) bénéficient d'avantages fiscaux conséquents si elles respectent certaines obligations. Qui sont d'abord de prendre en charge le ticket modérateur (excepté pour les médicaments à 15% et les cures thermales) et les forfaits journaliers. Logique. Mais aussi, fait nouveau, de limiter les remboursements des rattrapages d'honoraires (appelés chez eux "dépassements d'honoraires") à +125% du tarif opposable en 2015, et +100% en 2017. Et dans tous les cas à -20% par rapport à la prise en charge pour les Contrats d'Accès aux Soins (CAS). Enfin, limitation aussi pour l'optique à 150 euros par monture et seulement tous les 2 ans, et encadrement strict pour les verres selon leur complexité. Mais toujours pas d'obligation de rembourser les rattrapages d'honoraires des médecins signataires du CAS, alors que c'était inscrit dans l'avenant 8. Contre toute attente, ce texte ne plaît pas aux complémentaires, qui le trouvent trop complexe, disent-elles dans un communiqué commun. Complexité qui obligerait à augmenter les primes de façon opaque. Ah bon ? Parce que c'était transparent jusqu'à présent ?

  • Enfin un autre décret qui peut concerner certains d'entre vous. A partir du 1er janvier, les conjoints-collaborateurs auront accès au régime accident du travail/maladie professionnelle.

C'est tout pour aujourd'hui. Chargeons nos batteries ; la fin de l'année et le début 2015 vont être chauds.

Je vous souhaite une très bonne semaine.

 
 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top