×
 

Actualités

Le Détail qui tue

Publié le 24 avril 2020, par (PN) Jean-Paul HAMON

On a envoyé les médecins libéraux au front avec des passoires : 4000 medecins libéraux ont été contaminés.18 sont morts .

Ils n’ont cependant pas eu un mot de remerciement dans une conférence de presse qui a pourtant duré 2h30.
L’interne qui effectue son stage ambulatoire dans notre cabinet de groupe vient d’apprendre qu’il n’est pas prévu qu’elle touche la prime réservée uniquement aux internes hospitaliers.

C’est à ce genre de détail que l’on mesure l’estime d’un gouvernement pour la médecine ambulatoire

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top