×
 

Actualités

J’ai des rêves de grotte

Publié le 1er novembre 2019, par Richard TALBOT (Admin)

Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers d’l’ARS
Pour la CPTS
Et je n’veux pas y aller
Monsieur le Président
Je ne veux pas le faire
Je ne suis pas sur terre
Pour remplir des papiers… 

Désolée, je ne veux pas être agressive, je suis dépitée

Qu’est-ce qui est en train de se passer ? CPTS ? La solution ? Au prix de combien de réunions, mais il y combien d’heures dans 24h, je ne comprends pas, je ne comprends pas comment vous faites pour organiser le système de soins comme le souhaite le gouvernement.
Non, on est étriqué, étranglé par des réunions pour s’organiser, organiser cela devient le maître mot, il faut s’organiser... merde moi c’est soigner que je voulais, pas organiser…
Oui, je suis épuisée de lutter dans toutes ces organisations, car oui, cela a un coût de s’organiser et donc il faut s’organiser encore plus pour pouvoir payer ces organisations...et là il reste combien de temps pour le soin ?
Et toutes ces organisations ? En pratique qu’est-ce que ça apporte ? Oui de quoi travailler ensemble ?? C’est ça ? Le mot patient disparaît progressivement de l’équation…

J’ai encore perdu une opportunité de me taire, après je ne devrais rien dire puisque je n’ai pas de solution … si : croyant comme beaucoup qu’il n’était plus possible de rester seule, j’ai intégré une maison de santé en étant seule médecin ; et bien aujourd hui j’ai des rêves de grotte... d’ailleurs je vais arrêter, sortir de tout ça, et je ne sais même plus comment faire.

Oui je crois qu’on peut subsister en dehors des CPTS, à la campagne les gens ont encore confiance dans leur médecin traitant, en ville peut être aussi ou peut-être ont-ils commencé par tous voir leur spécialiste en prenant rendez-vous par Doctolib, et le dimanche ils appellent la plateforme de leur mutuelle qui a mis un médecin à disposition en télémédecine... ici aussi au fin fond de la Seine-et-Marne cela a commencé (sauf qu’ils reviennent deux jours après ; puis ils ne reviendront peut-être plus...)

Je ne sais pas, je suis rabat-joie mais cela ne me plaît vraiment pas, c’est quoi la perspective ?

Si certains ont des alternatives : je suis preneuse…

Ce que je dis n’est absolument pas constructif… juste le témoignage d’un grand malaise, effectivement je suis d’accord : cela ne fait rien avancer.

Vous avez peut-être raison, c’est juste que de façon très personelle, je me sens super mal là-dedans, et tout ce gâchis de médecins qui aiment leur boulot et qui ne se sentent pas bien dans le système qui se profile, et bien c’est juste douloureux.

Bonne soirée

Dr B. D-G.
Seine-et-Marne 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top