×
 

Actualités

A quoi ça sert en 2011 d’être conventionné ?

Publié le 20 juillet 2011, par Jean-Paul HAMON

Des cotisations de secteur 2 pour les remplaçants, des cotisations de secteur 2 pour les actes en EHPAD ou en HAD ...

Un ASV" data-scaytid="4">ASV avec une menace non voilée de ne pas abonder aux 2/3 pour les médecins conventionnés faisant bien peu de cas de la parole de l’état

J’ai envie de dire à quoi ça sert en 2011 d’être conventionné ???

Un avenant 20 remis au goût du jour en l’autorisant aux maisons de santé et … aux pôles de santé mais toujours pas aux médecins isolés ...

Une simplification administrative sauce Cnamts qui confond simplification et dématérialisation ...

Sophia, largement contestable et dans son efficacité, son coût et son évaluation qui devient conventionnelle...

On ne peut pas reprocher à la CNAM de ne pas avoir de la suite dans les idées en nous resservant en pire les plats de 2005...

Les Capis même conventionnels ou revalorisés restent des outils contestables scientifiquement mais des outils de coercition.

Des médecins volants en bout de piste pour 40 jours par an au mépris de la sécurité sanitaire et au mépris de toute coordination et continuité des soins

 Une rémunération à la performance sauce anglaise en oubliant que pour la paperasse il y a du personnel outre-manche que nous n’avons pas ici des outils de coercition toujours en place avec tous les pouvoirs entre les mains des directeurs de caisses.

 P4P oui mais avec cette traduction « pay for personnel » !!! qui soulage le médecin et lui permet d’accueillir sereinement les 12 millions de pathologies qui n’ont rien à faire à l’hôpital aux heures qui plus est d’ouverture des cabinets libéraux.

 Il n’y a rien dans cette convention qui permette d’enrayer la chute démographique libérale pas la moindre ouverture de la Caisse vers une pacification des relations. La FMF" data-scaytid="12">FMF n’a pas eu l’honneur d’être reçue par le Président de la République, qui s’est cependant déplacé dans le fief de la FMF la Basse Normandie. IL a affirmé la nécessaire revalorisation de la médecine de proximité.

Il parlait de la médecine générale mais pour la FMF la médecine générale sans des correspondant libéraux de proximité ne peut pas remplir sa mission.

La médecine libérale est en perdition. J’avais ce matin au téléphone des médecins spécialistes de secteur 1 contraints de licencier leur personnel.

Je demande instamment aux syndicats présents de ranger leur stylo et de construire une vraie convention et pas un pâle remake de 2005

Jean-Paul Hamon

jp.hamon.dr@wanadoo.fr

01 46 42 00 67

06 60 62 00 67

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top