×
 

Actualités

ROSP spécialiste : Que d’énergie pour rien !

Publié le 23 mai 2014, par Benoît FEGER


La Commission Paritaire Nationale du 21 mai a présenté le bilan des ROSP.


Pour les Spécialistes sans le volet pathologique cela représente 1082€ en moyenne
Pour les Cardiologues 1917€ et la somme serait équivalente pour les Gastro-entérologues


Que d’énergie dépensée pour les médecins et surtout par les caisses pour ce maigre résultat !
Il aurait été plus simple de valoriser la CS bloquée depuis 2004
Mais le choix conventionnel des signataires a été de maintenir ce blocage, de dévaloriser les actes d’imagerie, de biologie, de valoriser certains actes par des modificateurs majorant le reste à charge pour le patient selon le secteur du médecin et de poursuive le blocage des autres !
Et il n’y a toujours aucune prise en compte de l’évolution des coûts de la pratique !


Les services de l’assurance maladie reconnaissent la charge de travail considérable pour extraire des indicateurs pertinents pour la spécialité et statistiquement exploitables avec des difficultés méthodologiques de définition d’une patientèle de spécialiste.
Ces difficultés expliquent les retards dans la programmation des spécialités d endocrinologie et de pédiatrie. Ne parlons pas des autres ! Avec 22 autres spécialités restant à traiter à faire et à raison de 2 validées par an, dans 11 ans le travail aura fini d’être commencé !...


On parle d’efficience de nos actes…
Mais peut-on parler de l’efficience des Caisse pour ce ROSP des médecins spécialistes ?
Le ROSP serait il le moyen de justifier le maintien des effectifs administratifs de l assurance maladie ?

  • La FMF US demande une vraie valorisation des actes des médecins spécialistes
  • La FMF US demande un vrai forfait de structure des cabinets médicaux spécialisés
  • La FMF US demande qu’on arrête d’utiliser les ROSP pour justifier le blocage des actes voire leur diminution !

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top