×
< -->
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point-hebdo FMF du 15-03-2021

Publié le : 15 mars 2021

Chers amis,

Dans la saga « La vaccination Covid », nous voici au 3ème épisode de la saison 2. Rappel des épisodes précédents. La saison 1 s’était terminée sur le constat d’une pénurie de vaccins. Puis vendredi 05 mars après-midi, branle-bas de combat, des doses sont arrivées, il faut ABSOLUMENT les utiliser durant le week-end. A croire qu’une météorite de coronavirus allait s’abattre sur le territoire français dans les deux jours. Donc ouverture des vaccinodromes en urgence samedi et dimanche, où l’on a vacciné tout le monde et de préférence n’importe qui. Pour apprendre dès le lendemain soir dimanche qu’il n’y avait plus assez de vaccins pour les médecins, et qu’on allait donc distribuer les précieux flacons aux pharmaciens . La logique du raisonnement nous échappe, mais il doit y en avoir une. Les syndicats de médecins se sont unis, le Président du conseil de l’Ordre Dr Bouet est personnellement intervenu, mais rien n’y a fait. Nous avons juste reçu un deuxième message de la Direction Générale de la Santé (DGS) nous disant qu’on avait déjà eu des vaccins et qu’on n’avait pas à se plaindre, puis une lettre personnelle de notre Ministre Olivier Véran nous expliquant sur 2 pages qu’on pourrait continuer la vaccination plus tard, ce qu’on savait déjà. Donc pas de vaccination possible pour nos patients cette semaine, à moins de soudoyer votre pharmacien préféré. En fait il ne s’agit pas d’un feuilleton mais d’un sit-com : beaucoup de rebondissements pour nous tenir en haleine, mais au final il ne se passe rien.

Il faut dire qu’apparemment les cerveaux de nos énarques sont en surchauffe. On découvre un curieux décret le 11 mars qui affirme en préambule que « Il prolonge … les prises en charge d’actes de télésoin, de tests de dépistage au SARS-CoV-2, de consultations et injections liées à la vaccination contre la covid-19 et diverses autres consultations. » Mais ensuite le décret en lui-même ne parle que de la consultation de prévention C1,74 et des téléconsultations ; pas un mot sur le C2 du test antigénique ni du MIS pour renseigner Contact Covid. Est-ce que C2 pour test antigénique et MIS pour ContactCovid sont maintenus après le 31 mars, oui ou non ?? La question reste entière .

La liste des personnes prioritaires pour la vaccination vient (encore) d’être modifiée pour les patients de 50 à 74 ans . Les insuffisants rénaux n’ont plus besoin d’être dialysés pour être considérés à haut risque, et l’on voit arriver les patients atteints de démence ou de troubles psychiatriques. Il n’est pas précisé que ces troubles psychiatriques doivent être graves, mais notre bon sens corrigera.

Avec tout cela, on en oublierait les paiements de forfaits à venir. La FMF vous en a fait un récapitulatif .

Je vous souhaite une bonne semaine. Et n’oubliez pas de voter en ligne pour vos représentants URPS, du 31 mars au 7 avril. Les représentants FMF sont évidemment les meilleurs !

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top