×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF du 08-02-2015

Publié le : 12 février 2015

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
FMF78

dimanche  08 février 2015

Chers amis,

  • Le mouvement de révolte des médecins ne faiblit pas, malgré le mépris du gouvernement. Au contraire. Il vient de se voir renforcé par le syndicat des chefs de clinique l' ISNCCA, et même par un collectif de patients qui a diffusé une pétition en ligne, pour refuser le tiers-payant généralisé. Une coordination de médecins vient de naître dans le 71, les MST (Médecins Sans Télétransmission) ; n'hésitez pas à les rejoindre si vous exercez dans la région. Des coordinations existent également dans le 29, ou pour les généralistes dans le 78. Les coordinations sont des collectifs, qui permettent de rassembler les médecins réfractaires aux syndicats, et de lancer des mots d'ordre "interdits", comme la dissidence tarifaire par exemple. Certains se souviendront de la grande CoNat des généralistes de 2002, ou de la CoSpé de 2006. Par ailleurs, certains généralistes ont fermé leur cabinet le 05 février, à l'appel de MG-France, et des manifestations ont eu lieu dans quelques villes : Pau, Quimper, Rouen, ... Seule note dissonnante, le syndicat des remplaçants généralistes, REAGJIR, a publié un communiqué, posant comme incontournable le travail en Maison de Santé Pluridisciplinaire et soutenant le tiers-payant obligatoire. Ont-ils été souvent confrontés à la problématique du recouvrement ?
  • Pendant ce temps, les réunions de "concertation" se poursuivent au Ministère, mais apparaissent de plus en plus comme une mascarade. D'abord par le calendrier ridicule : tout doit être finalisé pour le 15 février, alors que des pans entiers de la loi doivent être réécrits. Ensuite par le dialogue de sourds qui persiste : l'ensemble des syndicats demande à retirer totalement certains articles, tandis que la Ministre engage les discussions sur des sujets annexes. A tel point que la réunion sur le "Service Public Hospitalier" (articulation des services offerts entre les différents établissements d'un territoire (privés, publics, ESPIC)), a tourné court jeudi soir. Les syndicats ont retrouvé leur unité pour un communiqué commun dénonçant la mascarade. Une autre réunion, sur les délégations de tâches, n'a pas beaucoup avancé. Pourtant, les médecins apportent des propositions pour faire évoluer leur profession : oui, nous sommes prêts, et même nous demandons, à nous faire assister par les autres professionnels de santé, mais la prise en charge du patient doit rester globale et non saucissonnée, et sous la responsabilité des médecins. Et nous rappelons qu'en 1er lieu, nous aimerions déjà pouvoir déléguer les tâches administratives à du secrétariat (0,3 personnel par médecin en France, contre 2,4 en Europe). Notre Président Jean-Paul Hamon résume tout cela dans cet interview à LCI.
  • Cependant, ces réunions ont lieu en l'absence d'un acteur essentiel : les complémentaires de santé. Qui continuent à oeuvrer dans leur coin pour l'instauration du tiers-payant. En effet, je l'ai assez peu évoqué jusqu'à présent, mais si MariSol Touraine s'arcboute tant sur le tiers-payant, ce n'est pas que par idéologie. Cela lui permet d'offrir aux complémentaires : 1) le désengagement progressif de l'Assurance Maladie des soins de ville, sans que l'assuré social ne s'en aperçoive 2) les données sur les actes médicaux, puisque la complémentaire aura un accès direct au codage des actes via le paiement aux médecins. Parano, me direz-vous ! Regardez donc les objectifs affichés pour 2015 par Etienne Caniard, Président de la Mutualité : mettre en place une plate-forme pour que seuls 1% des actes en tiers-payant soient rejetés (contre 10 à 15% actuellement, il le dit), et étendre les réseaux de soins à tous les professionnels de santé. On notera au passage qu'il lui paraît normal de ne pas rémunérer 1% nos actes, et qu'il admet rejeter 15% des paiements depuis des années alors que des solutions existent. Les médecins qui pratiquent largement le tiers-payant appécieront. Pensez aussi que la complémentaire-santé est obligatoire pour tous les salariés depuis le 1er janvier, et vous voyez que tout se met en place. Si vous souhaitez informer vos patients sur ces objectifs plus sournois, un lecteur du Point Hebdo met à votre disposition cette affiche. Merci à lui.
  • A notre niveau, que pouvons-nous faire ? Demander encore et toujours le retrait de la loi-santé, dans ses articles scélérats. En continuant la grève de la télétransmission ; la FMF va  faire imprimer prochainement des feuilles de soins vierges, qu'elle mettra à votre disposition. Et s'engage à ce que la levée de la grève soit conditionnée à la non-prise en compte de cette période dans le calcul du taux de télétransmission pour la ROSP (prime P4P). Cette grève administrative est bien suivie puisque 61% des répondeurs au sondage du JIM affirment la faire. En continuant à informer nos patients, et en leur faisant signer la pétition ; elle n'a pas encore été déposée au Ministère, continuez à nous les envoyer au 10 brd des Frères Vigouroux 92140 - Clamart, ou par scan  en me répondant. En mettant en place dans votre secteur une grève des gardes, obligeant à nous réquisitionner. Enfin, en venant le dimanche 15 mars à 14H manifester à Paris, à côté des internes, de tous les syndicats médicaux, et autres coordinations. Les patients sont aussi les bienvenus évidemment. Vous voyez, la palette des actions est large, et donne à chaque médecin la possibilité de s'exprimer à sa manière.
  • Dans toute cette actualité contestataire, je n'ai plus parlé de l'obligation d'accessibilité des cabinets depuis le 1er janvier. Rien de nouveau, si ce n'est la mise à disposition du formulaire pour la déclaration de conformité, pour les heureux qui ont un cabinet aux normes. A adresser à votre préfecture. Pour les autres, vous avez toujours jusqu'au 29 septembre pour déposer votre plan de travaux (Ad'AP : Agenda d'Accessibilté Programmée) ; à effectuer ensuite dans les 3 ans. Tous les documents officiels se trouvent sur le site du développement durable.
  • Et pour finir en s'amusant, regardez la bande-annonce du film "un village presque parfait". La désertification médicale, nouveau sujet sociétal, traité avec humour.
Je vous souhaite une très bonne semaine.
Pour adhérer à la FMF, cliquez sur le lien
 
 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top