×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 29-06-2013

Publié le : 29 juin 2013

Chers amis,

Pas de point hebdo la semaine dernière, car rien d’intéressant à rapporter. Pour cette semaine, peu de choses, mais un conseil : si vous êtes un peu déprimés, arrêtez-vous après la 1ère info ; sinon votre risque suicidaire va fortement augmenter.

- Les augmentations : elles arrivent le 1er juillet, essentiellement pour les médecins traitants (MT). Je vous les rappelle :
- MIC : majoration de 23 euros pour les patients insuffisants cardiaques en sortie d’hospitalisation aiguë pour ce motif. On cote : Cs+MIC=46, ou VS+MD+MIC=56 (+IK éventuelles). Valable pour les MT et les cardiologues.
1 seule fois dans les 2 mois après retour à domicile. Attention, pas possible après sortie de SSR (Soins de Suite et Rééducation).
- MSH : majoration de 23 euros pour les patients polypathologiques en sortie d’hospitalisation aiguë. Même procédure : Cs (ou VS+MD) + MSH=46 (ou 56) euros, mais dans le mois qui suit. Même restriction que MIC avec le SSR. Valable pour les MT et les psychiatres (pourquoi seulement eux, mystère ?).
- MPP : pour les pédiatres seulement, à chaque acte auprès d’un grand prématuré ou un nourrisson porteur d’une grave pathologie. MPP=5 euros, cumulable avec toutes les autres majorations (FPE, …).
Egalement d’autres augmentations à la marge pour certains actes techniques des spécialistes, mais il y en a 140 pages, je vous fais grâce (se reporter au décret pour les intéressés).
Ca, ce sont les majorations que vous devez coter. Mais il y a en plus des forfaits versés par la CPAM :
- 5 euros pour chaque consultation auprès d’un patient > 85 ans. Sera versé chaque trimestre suivant la consultation (donc à partir d’octobre). Vous n’avez rien à faire. Pour tous les médecins.
- 5 euros annuels pour tous les patients > 16 ans non ALD. Sera versé par la CPAM chaque trimestre à partir d’août pour les patients dont la date anniversaire de la signature du formulaire médecin-traitant tombe ce trimestre. Pour les MT uniquement.

- Sinon, dans la série « je veux faire de la médecine », la Sécu persiste et signe. Arrive le dispositif PRADO pour les insuffisants cardiaques. Un employé Sécu va voir le patient à l’hôpital (lui est payé pour ça, contrairement à nous), et lui « propose » un coaching. Vous le verrez dans le tableau, tout est codifié : la Sécu sait exactement quand le patient aura besoin de voir son médecin ou l’infirmier pour les 6 mois à venir. Ne manque plus que les ordonnances déjà toutes prêtes. C’est quand même plus facile de planifier ainsi son emploi du temps, avec des patients qui réagissent exactement comme prévu. C’est y pas beau la vie ?!!

PDF - 1 Mo


Il y a également le programme Sophia Asthme qui est en discussion. Mais je n’en dis pas plus, ça va vous faire vomir.

- Autre texte officiel paru sur l’utilisation des tests diagnostiques. Vous utilisiez des bandelettes urinaires pour confirmer une cystite ou surveiller une grossesse ? Et bien sûr, vous vous contentiez d’écrire sur le dossier : leucos +++, ou sang -. Malheureux que vous êtes ! Maintenant, le Ministère vous explique précisément comment procéder, administrativement et juridiquement s’entend.
Je vous le dis tout de suite, vous n’aurez pas assez de la fin de la consultation pour tout inscrire. On pourrait en rire, si ce n’est qu’en cas de procès, ce sera opposable. Alors que faire ? Arrêter d’utiliser les bandelettes ?

- Les DAM (Délégué Assurance Maladie) arrivent dans les cabinets des secteur 2 pour le CAS (Contrat d’Accès aux Soins). Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’ils ne font pas dans la dentelle. L’industrie pharmaceutique fait figure de Bisounours à côté, en matière de désinformation. Dans le 95 par exemple, ils affirment au médecin qu’il prend des dépassements pour les CMU, ce qui est faux, mais que tout cela pourra être arrangé s’il souscrit ledit CAS. Réponse d’un médecin outré à la CPAM.

Word - 23.5 ko


- Si vous avez vent de ce genre de procédé dans le 78, dites-le moi ++.

- Enfin, petite info utile : si vous mettez de la musique dans votre salle d’attente, sachez quevous n’êtes pas redevable de taxe à la SACEM, contrairement à ce qu’elle peut parfois vous demander.

Voilà. Passez tout de même une bonne semaine.
Amicalement

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top