×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 17-11-2013

Publié le : 17 novembre 2013


http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
FMF78

Point Hebdo FMF 78

Dimanche 17 novembre 2013

Chers amis

Je vous le disais la semaine dernière, la FMF, syndicat de combat, est dans les starting-bocks pour entamer plusieurs actions destinées à revaloriser la médecine libérale. Notre CA a donné le feu vert pour 3 manifestations, en association avec la Coordination UFML et le syndicat le BLOC :

  • lundi 02 décembre : conférence de presse sous une tente plantée devant l'Hôtel-Dieu à Paris. Pourquoi l'Hôtel-Dieu ? Parce que les urgences de cet hôpital fermant, l'ARS a décidé d'y ouvrir des consultations de médecine générale en journée en accès libre, pour proposer des consultations sans délai. Il est vrai que le centre de Paris est un désert médical bien connu ! Evidemment, le tarif facturé à la Sécu ne sera pas de 23 euros. Mais le tarif, personne n'en parlera, c'est vilain de parler argent lorsqu'on s'occupe des patients. Et ensuite, certains ne se gêneront pas pour démontrer sans vergogne que l'hôpital fait beaucoup mieux que la ville pour accueillir la population. nous aussi, avec ces moyens et du personnel, on pourrait se dégager du temps pour recevoir tous les patients qui le demandent !
Que ferons-nous sous la tente ? Une conférence de presse, et sans doute des consultations à 23 euros, sous une banderole : "Ici, c'est moins cher qu'en face !".
Ce n'est donc pas un jour de grève, mais l'idéal serait que nous passions tous un moment sous la tente pour faire du buzz.
une 2ème journée en décembre de revendication tarifaire : nous demanderons un dépassement à chaque consultation en distribuant un tract à nos patients. la date est à déterminer précisément, on vous le dit très vite.

  • Enfin, prévoir une "semaine blanche" en mars : fermeture des cabinets, sans remplaçants, pendant 1 semaine, pour préfigurer ce que sera le monde médical dans quelques années.
La revendication est d'arriver à ce que les revenus des médecins libéraux français parviennent à la moyenne européenne, soit environ 40 euros par acte, payés d'une manière ou d'une autre (patients, tiers-payants, forfaits, ...), de façon à pouvoir travailler décemment avec au moins une secrétaire et se recentrer sur notre travail de médecin.
Vous le voyez, les ors des Ministères n'ont pas entamé notre détermination. Vous n'êtes pas à la FMF par hasard, préparez-vous pour la bagarre.

Je vous avais dit également que la CPAM 78 avait lancé l'offensive sur le "non substituable", faisant partie des 3 Caisses les plus zélées sur le sujet. Mais nous sommes battus par la Caisse du 13 (Bouches du Rhône, pour les ignares), qui convoque carrément les médecins écrivant trop souvent, à leurs yeux, cette mention. A une heure fixée par la CPAM bien-entendu. Evidemment les médecins n'ont aucune obligation à se rendre à de telles convocations. De façon générale, il vous est conseillé de ne jamais vous rendre seul à une convocation de la CPAM, même pour un "entretien confraternel", comme ils disent.

Vous qui exercez dans un cabinet de groupe, vous avez sans doute reçu de l'URPS un questionnaire sur votre organisation. En effet, face aux tutelles qui ne débloquent de (petits) budgets que pour les Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP), l'URPS IdF a décidé de montrer que les médecins n'ont pas attendu ces MSP pour travailler ensemble. Le 2ème onjectif de cette action est de mettre en lien les cabinets de groupe, qui ont souvent développé des dispositfs originaux, pour partager avec les autres. Enfin, le dernier objectif est d'accompagner les cabinets en difficulté, de par les départs non remplacés et du prix de l'immobilier sur la région.
A partir de vos réponses, nous allons établir des critères de rentabilité pour ces cabinets, et proposer des modes organisationnels qui semblent plus opérants que d'autres. En fonction du contexte local, bien-sûr.
Une réunion aura lieu samedi matin prochain, 23 novembre, dans les locaux de l'URPS à Paris. Vous y êtes les bienvenus ++


Enfin petite info pratique. Vous venez de recevoir votre avis d'imposition pour la CFE (ex-taxe professionnelle). Regardez-le bien et encadrez-le, c'est sans doute le dernier. Non pas que cet impôt soit supprimé ! Mais désormais, si votre chiffre d'affaire est > 80 000 euros annuels, l'avis ne vous sera plus envoyé. Ce sera à vous de vous rendre régulièrement sur votre compte fiscal pour savoir quand payer. Si vous avez peur d'oublier (au cas bien improbable où vous auriez d'autres préoccupations dans la vie que de payer la CFE), vous  pouvez opter pour un prélèvement automatique, avec les risuqes que cela comporte :

Accéder au service de paiement direct en ligne (pour la CFE et la TF)


Volià pour cette semaine. Bonne fin de week-end à tous.

Amicalement
Contact: Patricia Lefébure

Tél. 06 07 65 28 72

Si vous ne souhaitez plus recevoir les Points Hebdo, cliquez ici

Pour adhérer à la FMF, c'est ici
 
 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top