×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 08-06-2014

Publié le : 12 juin 2014


FMF78

dimanche 08
juin 2014

CONGRES
DE LA FMF A MARSEILLE LES 10 ET 11 OCTOBRE AU PALAIS DU
PHARO

 

Chers amis,

Peu de choses
à dire cette semaine.


Je reviens d’abord sur les cabinets de
groupe en Ile-de-France. Désolée, c’est la 3ème semaine que
j’en parle, mais suite au Colloque, notre
URPS a
eu l’excellente initiative de mettre en ligne une

pétition
pour demander un sauvetage de ces
cabinets, si utiles et efficients (puisque c’est le mot à la
mode), mais qui ne bénéficieront d’aucun soutien car non
homologués "Maisons de Santé Pluridisciplinaire" (MSP),
seules structures ayant les faveurs de notre chère Ministre
MariSol Touraine. On y retrouve notamment la notion de
"forfait structure", idée chère à la FMF depuis 3 ans
maintenant. Le forfait-structure serait un forfait versé à
tout cabinet, de groupe ou solo, destiné à son
fonctionnement (secrétariat, système d’information, hygiène,
...), indépendamment du nombre de patients reçus. Pour une
fois, cette pétition est une initiative multi-syndicat. Qui
n’est lancée qu’en IdF, mais la voir signée par des médecins
France entière ne peut que la renforcer, puisque la
situation n’est pas très différente dans les autres régions
(je vous rappelle que dans l’étude menée en IdF, le coût
principal du foncier provenait essentiellement du nombre de
cabinets vides, et non du prix au m2). Vous retrouverez tous
les documents
médico-économiques
de cette étude sur le site de
l’URPS IdF.


L’autre info importante est la
parution
de
l’atlas de la démographie du
Conseil National de l’Ordre
(CNOM)
. On y apprend
que l’âge moyen des médecins (salariés et libéraux) est de
52 ans, dont 25% ont > 60 ans ! On note une diminution
conséquente de l’activité libérale pure (-4,4%), transférée
sur le salariat exclusif (+4,5%) ; l’activité mixte
progresse de 11%, et cela finit par donner -1% de libéraux.
Ca ne paraît pas une baisse énorme, mais on perd 1% chaque
année ... On en arrive ainsi à -10 000 généralistes depuis
2007. Pourtant, 3 régions, Basse-Normandie, Bretagne, Pays
de Loire, qui perdaient des praticiens dans les années 2000,
connaissent une progression des effectifs. Or, ce sont des
régions où les URPS se sont fortement impliquées dans des
solutions innovantes, comme les Pôles de Santé Libéraux.
Preuve que la désertification n’est pas inéluctables,
lorsque les décideurs ont le "courage" d’écouter les
médecins de terrain.


Je finirai par un conflit avec le
Conseil Général rapporté par l’un de nos adhérents de la
Manche, digne de figurer au palmarès des perles
institutionnelles.
Ayant
refusé de remplir un dossier APA, il voit son patient
revenir avec un courrier du Conseil Général lui
conseillant de
changer de médecin traitant.
Oui, oui, vous avez bien lu ! Sûr de
son droit il envoie au CG une jolie lettre, accompagnée de
la circulaire ministérielle stipulant que le certificat
médical n’est pas obligatoire pour une demande d’APA.
Réponse édifiante du Conseil Général : oui, l’Etat a dit que
ce n’était pas nécessaire, mais nous, on en veut un. Bah
voyons ! Au-delà de l’histoire personnelle, je vous remets
ladite circulaire
de
2011récapitulant la liste des certificats
obligatoires ou non. Vous y verrez qu’il n’y a pas de
certificat pour l’APA, et que la grille GIR doit être
remplie par l’équipe sociale, et non par le médecin. Logique
d’ailleurs : pourquoi un médecin pour dire que le patient a
besoin d’aide pour manger ou pour remplir sa feuille d’impôt
 ? N’hésitez pas à vous en servir, elle est opposable ...
sauf dans la Manche apparemment..


Je vous souhaite une très bonne
semaine.


Amitiés à tous


Contact :
Patricia Lefébure

Tél. 06 07 65 28 72
Pour adhérer à la FMF, c’est ici 
Si vous ne souhaitez plus recevoir de mails de la FMF, cliquez ici

 

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top