×
 

Actualités

Pas d’égalité maternité réelle pour les femmes médecins libérales ?

Publié le 17 février 2016, par Corinne LE SAUDER

  • 1909 : création des congés maternités
  • 1910 : congés maternité payés aux institutrices
  • 1928 : rémunérés à 100% pour les fonctionnaires
  • 2006 : congés maternité pour les femmes médecins avec discrimination entre secteur 1et 2(RG et RSI ) et qui ne correspondent pas aux coûts de l’exercice médical
  • 2016 : promesse de « protection maternité » pour les femmes médecins libéraux secteur 1 et CAS, rémunérations en devenir à une date indéterminée.

Il aura fallu attendre le 21ème siècle et plus de 100 ans après les premiers congés maternité payés pour arriver en 2006 aux congés maternité avec indemnité de repos et d’IJ chez les femmes médecins mais cela ne permet pas de couvrir les frais d’un cabinet médical.

Madame la Ministre, promettre des indemnités complémentaires pour la protection maternité pour les femmes médecins est une excellente chose ; mais le réserver uniquement aux 15 000 femmes exerçant en secteur 1 et aux secteurs CAS est tout bonnement inadmissible.

Mettre les indemnités dites « protection maternité » comme un avantage social réservé aux secteurs 1 et CAS est discriminatoire car toutes les femmes médecins au principe de l’égalité de l’enfant à naître doivent pouvoir en bénéficier.

Madame la Ministre, savez-vous que les femmes médecins libérales, doivent souvent emprunter pour pouvoir mettre au monde leurs enfants et s’ en occuper un minimum avant de reprendre rapidement leur travail et ce quel que soit leur secteur d’exercice ?

Madame la Ministre, savez-vous que de nombreuses femmes médecins accouchent prématurément car elles travaillent au maximum de leur possibilité pour dispenser leurs soins auprès de leur patientèle et éviter un déficit voire la faillite ?

Madame la Ministre, le secteur 2 est-il si lucratif à vos yeux ou si honteux et tabou ? Combien seraient-elles exactement à pouvoir bénéficier de cette aide ? Très peu puisque le secteur 2 est ouvert à très peu de monde et va encore plus se fermer jusqu’à disparaitre avec vos projets. Cela n’est donc pas comptable.

C’est une décision idéologique discriminatoire tant elle crée des inégalités pour la mère et pour l’enfant à naitre entre les femmes médecins secteur 1 et CAS et celles exerçant en secteur 2.

Madame la Ministre, vous qui êtes une femme et qui êtes mère, comment pouvez-vous envisager une telle décision de créer une inégalité de protection maternité entre les femmes médecins ?...

la FMF s’étonne que le ministère de l’égalité réelle n’ait pas protesté devant cette discrimination.

Corinne LE SAUDER
Présidente de la FMF-UMEP


Jean-Paul HAMON
Président de la Fédération des Médecins de France

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top