×
 

Actualités

Mettre à jour la CCAM pour prévenir le cancer du col utérin !

Publié le 28 mai 2019, par Bernard HUYNH

Clamart le 27 mai 2019

Colposcopie et frottis ou biopsie étaient cumulables pour la facturation des FSE jusqu’à la version la plus récente. Cette tolérance par rapport à la lettre de la CCAM qui incluait la biopsie dans l’acte JLQE002 cotant la colposcopie est abandonnée par les logiciels de télétransmission dont la mise à jour est récente. Cette tolérance était favorable à la facturation des colposcopistes en secteur 1 et le remboursement des patientes des praticiens de secteur 2. Cette tolérance favorisait aussi et surtout la pratique de la colposcopie avec biopsie qui est une des étapes essentielles de l’exploration des frottis anormaux conformes aux recommandations INCa 2017.

La CNAM a décidé d’appliquer strictement la théorie de la CCAM et ces associations d’actes sont maintenant rejetées, fragilisant la prise en charge des frottis anormaux.

La CNAM continue à refuser le remboursement du test HPV depuis décembre 2016 conformément aux recommandations de l’INCa qui devraient guider les pratiques de prévention du cancer du col utérin.

La FMF s’insurge contre ces mauvais coups portés à la prévention du cancer du col qui créent la confusion au moment du lancement du dépistage organisé du cancer du col utérin.

La FMF exige la mise à jour de la CCAM sur le remboursement du test HPV et des gestes complémentaires comme la biopsie ou les frottis tels que les imposent les recommandations INCa 2017 dans l’exploration des frottis anormaux.

Contact Presse : Dr Bernard Huynh, Vice-Président FMF-PTL, 06 61 72 29 27

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top