×
 

Actualités

Lettre à Jean PAILLARD

Publié le 24 mars 2014, par Jean-Paul HAMON

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France

Non mon cher Jean,

Le SUR n'est pas le SUHLM. D'ailleurs on n'en parle même pas.

Il s'agit d'un secteur où les actes techniques sont revalorisés à leur juste valeur qui avait été fixée en ...2004 et jamais réactualisée depuis. Même notre ami CANIARD reconnaît que la prothèse de hanche devrait être remboursée à 1180€ et non 490 comme actuellement.

Il s'agit d'un secteur où les 4 consultations concernant les 3 pathologies chroniques, objet de toutes les préventions anarchiques, seraient remboursées à hauteur de 50€  sans aucun reste à charge ni franchise.

Il s'agit d'un secteur où toutes les consultations de coordination, avec authentique circulation de l'information, seraient prises en charge à hauteur de 50€.

Il s'agit d'un secteur où les rémunérations interprofessionnelles seraient mensuelles et non annuelles avec une coordination garantie par messagerie sécurisée et non une protocolisation inventée rue Duquesne.

Il s'agit d'un secteur où les médecins auraient les moyens d'exercer et de remplir les tâches administratives grâce aux 2,4 salariés qu'ont les autres médecins européens.

Il y aura naturellement un espace de liberté dans ce secteur comme il a toujours existé dans les conventions précédentes mais il y aura aussi une garantie de l'accès aux soins.

La FMF veut bien cogérer à son tour mais pas au prix de la peau des médecins référents et pas au prix de la mort du secteur 2 sans envisager la moindre revalorisation du secteur 1.

La FMF a de l'ambition pour nos jeunes qui veulent se lancer en libéral :
  • Nous voulons qu'ils aient un statut social qui leur permette d'être malade, d'être enceinte et de percevoir une retraite digne de ce nom.
  • Nous voulons qu'ils puissent travailler avec au moins 2 salariés par médecin, avec une PDS organisée, régulée, rémunérée où le volontariat est respecté.
  • Nous voulons qu'ils puissent avoir des revenus dans la moyenne européenne.
  • Nous savons que cela est possible en réorganisant l'accès à l’hôpital et en régulant l'accès aux urgences hospitalières.
  • Nous savons que cela est possible en revenant à la moyenne des dépenses européennes de médicaments qui est de 300€ alors que la moyenne française est de 530€
Et  cet objectif est atteignable avec une FMC réellement indépendante ...

Nous savons que cela est possible avec les 5 milliards que les complémentaires ne rendent pas chaque année aux Français qui cotisent à une assurance complémentaire.

Le discours de la FMF est qu'une véritable collaboration entre généralistes libéraux et spécialistes libéraux associée à une réforme de l'accès à l'hôpital générera davantage d'économies que toutes les stratégies nationales de santé imaginées à Bercy ou avenue Duquesne.

Le courage manque à nos gouvernants de tous bords. Il ne manquera pas à la FMF.

Bien cordialement


Dr Jean-Paul HAMON
Président de la FMF
Tél. 06 60 62 00 67
Siège social: 10 boulevard des frères Vigouroux 92140 Clamart
Site internet: http://www.fmfpro.org
 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top