×
 

Actualités

Bilan 2012 : AN(N)US HORRIBILIS...

Publié le 1er janvier 2013, par Jean-Paul HAMON

Pas pour les assurances complémentaires dont les comptes resteront opaques encore cette année, ni pour la CNAMTS qui voit conforter par l’avenant 8 son pouvoir répressif et qui gaspille l’argent des soins, dans des coaching santé et autres Sophia en toute impunité et en s’auto évaluant : c’est tellement plus commode.

Mais pour les patients qui voient se réduire l’offre libérale sur le territoire et pour les médecins libéraux voués à disparition par strangulation économique et harcèlement bureaucratique incessant.

Un Président de syndicat de médecins libéraux, convenable et politiquement correct souhaiterait simplement Santé, Bonheur et prospérité pour l’année 2013 même aux fossoyeurs de la médecine libérale .

Le Président de la FMF n’a envie ni d’être convenable ni d’être politiquement correct.

Il constate que ce gouvernement a fait le choix d’une politique politicienne (Faire passer aux yeux de la population française l’ensemble des médecins pour des nantis uniquement "assoiffés de pognon.),

Il rappelle à ce gouvernement que les médecins qui ont choisi ce métier exigeant voient défiler toute la misère humaine, et que quotidiennement, en dehors du sang, du pus et des larmes, les médecins sont confrontés à la fragilité de l’existence dans des conditions de plus en plus difficiles.

Il rappelle à ce Gouvernement que cela mérite tout simplement de les respecter.

Pour 2013
La FMF appelle juste de ses vœux le gouvernement à agir et prendre ses responsabilités dans le respect de tous, à prendre (avec tous les acteurs de la santé) de vraies décisions politiques pour reconstruire (alors qu’il est en état de décomposition avancée) un avenir solide au système de soin solidaire français, dans lequel la médecine libérale est aux avant postes.

Pour 2013
La FMF et Son Président expriment juste le vœu de sortir de ce cauchemar qui détruit année après année la médecine de ville au détriment des français.

Pour 2013
La FMF appelle juste de ses vœux les médecins à refuser la stratégie suicidaire des compromissions successives, et à se battre pour maintenir leur qualité d’exercice au service de leurs patients.

Pour 2013
La FMF souhaite, à tous ceux qui se battent quotidiennement les pieds dans la fange ou dans les couloirs décrépis des institutions, pour un système de soins libéral de qualité, accessible a tous et respectueux de chacun, réussite, santé, bonheur et prospérité.

Dr Jean-Paul HAMON
Président FMF
0660620067
jp.hamon.dr@wanadoo.fr

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top