×
 

Actualités

Bien respectueusement, Monsieur le Maire de Poissy…

Publié le 14 avril 2016, par Jean-Paul HAMON

Monsieur le Maire,

Depuis 2007, j’ai constaté en tant que médecin une forte élévation des arrêts de travail concernant vos employés municipaux. Cette question soulève plusieurs problématiques pour mon cabinet :

- nombre d’IJ (indemnités journalières) pour vos agents supérieur à la moyenne des autres patients de mon cabinet.

- forte demande pénalisant les critères de performance fixés par la sécurité sociale.

- et donc désorganisation de mon cabinet.

C’est pourquoi j’ai décidé de faire de la lutte contre les mauvaises conditions de travail génératrices de pathologies une priorité au sein de mon cabinet. Cette lutte, si elle doit améliorer les performances exigées par la sécurité sociale permettrait également d’améliorer l’attractivité du service public de notre ville en terme de qualité d’emploi.

Vous êtes de par votre fonction d’élu le maillon indispensable de la résolution des difficultés rencontrés par vos agents dans leur travail. Mais il en va de ma responsabilité de médecin traitant de vous sensibiliser davantage à l’impact de mauvaises conditions de travail sur la collectivité.

En tant que médecin, je suis amené à voir nombre de vos employés municipaux pour des problèmes médicaux nécessitant une interruption de leur travail et qui auraient peut-être pu être évités en amont.

S’il est communément admis que la plupart des élus font correctement leur travail, certains en revanche (je ne me hasarderai pas dans des notions chiffrées de peur d’être franchement en dessous de la vérité) ne respectent pas les règlementations qu’ils ont souvent en tant qu’élus nationaux contribué à élaborer. Il est donc indispensable de réduire au maximum ces pratiques que nous ne saurions, en tant que médecin, tolérer plus longtemps.

Je vous invite donc à une vigilance accrue afin d’orienter en amont vos employés dès lors que vos services auront décelé des difficultés en lien direct avec le travail : vos responsables de services sont habilités à fixer les conditions des postes de travail et ainsi contribuer à éviter des interruptions de travail rendus nécessaires par des conditions inadaptées.

Comptant sur votre collaboration

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top