×
 

UG Zapping


par Claude Bronner
 

UG Zapping n° 152

Publié le : 3 mai 2020

UG Zapping

N°152- 03 mai 2020
DÉCONFINEMENT : AÏE, AÏE, AÏE !

Au 02 mai 2020, les libéraux représentent 16 des 22 médecins morts à ce jour soit 73 %. Les généralistes 15/22 soit 68% (contre 26 % des médecins). Les libéraux ont une sous-mortalité de 25% par rapport à la même tranche d'âge de la population générale (40-75 ans). Les généralistes libéraux meurent 1,5 fois plus que la même tranche d'âge de la population. Et on nous propose tout juste une compensation partielle des charges ! Et encore en défalquant l'activité résiduelle. Le ministère refuse de faire un suivi des professionnels de santé décédés. Probablement autant par incompétence que stupidité, mais l'un ne rattrape pas l'autre !

L'épidémie diminue à toute allure et la question de la fin du confinement et de ses conséquences est LE sujet d'actualité. Espérons que c'est Didier Raoult qui a raison sur l'évolution de la pandémie dans les affirmations du début de "Point sur l'épidémie : risque-t-on vraiment une deuxième vague ?". On peut espérer que des mesures simples de précaution : masques, distanciation raisonnable et pour le moment évitement des réunions rassemblant beaucoup de personnes soient suffisants pour permettre une reprise correcte d'activité. A condition évidemment de ne plus voir une affiche comme celle-ci sur la porte des pharmacies (photo prise le 2 mai, 2 mois après le début de l'épidémie en France) : "Plus de gel, ni masque, ni thermomètre".

Les médecins généralistes sont invités, après avoir assuré comme tous les libéraux leur part dans la gestion de crise comme le décrit une analyse Dominique Thiers-Bautrant "Les libéraux ont assuré face au Covid", à s'impliquer dans la phase de déconfinement. Madame Lacaisse explique leur rôle dans "Suivi Covid post 11 mai" et assure un bon décryptage par Nicolas Revel dans une interview des Echos du 1er mai : « La porte d'entrée pour tester, tracer, isoler, ce sera le médecin » (Interview ici en pdf). Le projet de loi encadrant le déconfinement est publié et va être discuté.
La solution la plus simple serait de mettre le Covid en maladie à déclaration obligatoire avec le moins d'obligations possibles : que deviendront les patients craignant une stigmatisation ? La question est d'importance et après tout, l'essentiel est qu'ils ne contaminent pas. Ce problème peut être réglé entre eux et leur médecin, sachant que la déclaration de la plupart des cas (et de leurs contacts qui seront explorés) permettra de repérer une éventuelle résurgence de clusters et de prendre des mesures rapidement.

Madame Lacaisse a décidé, après avoir fait semblant de concerter les syndicats médicaux, d'indemniser les libéraux, mais seulement sur les charges. Et absolument pas sur les honoraires alors que la plupart des salariés continuent à être payés même s'ils ne travaillent pas. C'est totalement injuste et l'argument de Nicolas Revel disant qu'ils ne seraient plus libéraux dans ce cas est parfaitement spécieux : "Sommes-nous toujours des libéraux ?".

Pour finir, un témoignage poignant de médecin qui s'est impliqué dans la prise en charge des patients EHPAD dans le secteur de Mulhouse pour rappeler à quel point la situation a été dramatique et anormale dans de nombreuses situations

ANTICORPS COVID LA question qui interpelle !
Pas facile de faire le point sur les anticorps Covid 19 et les conséquences pratiques. On trouve une excellente mise au point du VIDAL : "Persistance et efficacité des anticorps neutralisants contre le SARS-CoV-2 : état des connaissances et leçons des autres coronavirus humains" (Ici en PDF pour le garder). Ce n'est pas très rassurant puisque les Coronavirus des rhumes reviennent nous infecter après 2-3 ans, mais en même temps, il ne semble pas y avoir de nouvelle réinfection Covid 19 chez un patient infecté récemment. La possibilité de porteurs à long terme est évoquée. Intéressant aussi, un deuxième texte du même Vidal : "Dépistage massif… vous avez dit massif ?" (Ici en PDF). La HAS fait son travail avec un avis ("Place des tests sérologiques dans la stratégie de prise en charge de la maladie COVID-19") qui est présenté par un communiqué de presse. Selon ses bonnes habitudes, la revue Prescrire a rédigé un bon document de synthèse sur les tests Covid qui peut suffire pour se faire une opinion.
RESSOURCES COVID le net est ton ami
Des médecins ont réalisé un site de promotion des écrans anti postillons : stop postillons. Le site Covid19-medicaments permet de consulter les modalités d'association d'un médicament et du Covid. Vérifiez régulièrement la page du Conseil Scientifique Covid et les messages de DGS-urgent. Site de suivi des cas de Coronavirus "worldometers". La SFMT (Société française de médecine du travail a rédigé un doc utile sur les "Formes sévères et décès Covid selon l'âge". L'AP-HP a un lien intéressant pour les documents concernant le Covid : "Ressources en ligne sur la recherche covid-19. Un petit coup d'œil rétrospectif sur le passé ne fait pas de mal avec cette sélection de photos datant de 1918 et 1919.
COVID EN EUROPE les Allemands champions pour les morts !
C'est assez énervant de voir à quel point les allemands sont meilleurs que d'autres. Même si on peut ergoter sur le comptage des infectés, hospitalisés et décédés, s'intéresser au comptage des morts dans les différents pays d'Europe est parlant. Il faut comparer les décès annoncés selon les jours de l'épidémie comme le montre ce tableau des décès en France, Italie, Espagne, Royaume Uni et bien sûr Allemagne et surtout, regarder la courbe d'évolution des décès Covid tout à fait rassurante en Allemagne comparée aux autres pays. Cela interpelle bien sûr et je vous propose 3 documents pour explication : un travail remarquable de Pauline Cordonnier réalisé spécialement pour le Zapping (11 pages) : "Décès liées à l'épidémie du Coronavirus SARS-COV-2 en France et en Allemagne. Comment expliquer une telle différence ?" ; un post de Laurent Vercoustre : "Pandémie, pourquoi les Allemands font mieux que nous ?" ; et une excellente séquence : "Comparaison entre les hôpitaux français et les hôpitaux allemands. L'édito de #PatrickCohen dans #CàVous".
COVID DANS LE MONDE Les Suédois surprenants
Les "Data-Driven Estimation of End Dates" publient des courbes d'évolution pays par pays qui montrent toutes une fin rapide de la pandémie. Ce qui est factuel, ce sont les données de cas du passé (dans la mesure de la valeur du comptage !). Mais le virus fait quand même ce qu'il peut et nous ne maitrisons pas grand-chose. Attention de toujours vérifier l'échelle et de tenir compte de la population du pays. Il est primordial de regarder de près la Suède, car son modèle particulier pourrait s'avérer gagnant au final : "Coronavirus : l'étonnante politique de la Suède" par Johan Norberg. A lire absolument.
BIAIS COGNITIFS liés au Covid 19 : webinar HEC
Il y en a pour 45 minutes, mais elles sont passionnantes : il s'agit d'un Webinar d'Olivier Sibony sur les biais cognitifs : "Les biais cognitifs à propos de la crise Covid 19". C'est une conférence qui nous interpelle tous et mérite qu'on prenne le temps de la regarder, d'autant plus qu'on peut le faire en plusieurs fois. Il y a en effet 3 parties, dont la dernière qui analyse les incertitudes du futur. Les biais analysés et illustrés sont abordés : biais de modèle mental, biais de croissance exponentielle, biais endogroupe, biais d'imitation, biais d'excès de confiance (surprécision), biais de confirmation et biais rétrospectif.
GRIPPES ET ALERTES Covid et allergies
N'oublions pas les allergies qui se cumulent avec le Covid. Avec le RNSA, explorez le site pollens.fr . Vous pouvez personnaliser votre inscription. Heureusement, tout comme l'asthme n'est pas un facteur de risque majoré par le Covid , les allergies ne le compliquent pas à part les difficultés diagnostiques avec certains signes cliniques. L'actualité épidémiologique Sentinelle du 27 avril suit la semaine du 20 au 26 avril 2020. (voir en format PDF).
THESES COVID Les questionnaires arrivent et les étudiants vous remercient de répondre
Dan Bobeica explore la gestion Covid par les médecins généralistes tout en s'intéressant à leur propre vécu de la maladie pour ceux qui ont été contaminés. Merci de prendre quelques minutes pour répondre à son questionnaire si vous ne l'avez pas encore fait en cliquant sur ce lien : "Mon COVID-19 : Retour d'expérience, Thèse de Médecine Générale".
TABAC ET COVID La nicotine vient semer le souk
La discussion fait rage sur un constat facile à faire car le tabac est renseigné dans presque toutes les anamnèses et dossiers médicaux : les fumeurs paraissent moins touchés que les non-fumeurs. Explication plausible : protection par la nicotine. Du coup c'est la guerre entre les jouisseurs-fumeurs et leurs suppôts qui pour une fois peuvent vanter l'effet positif du tabac et les anti-tabac qui cherchent à minimiser le phénomène ! Jean-Yves Nau résume sur Slate et renvoie aux liens qui vont bien : "Covid-19 : les nouvelles et paradoxales vertus de la nicotine". C'est pourtant simple : si on est gros fumeur, on risque plus du tabac que du Covid, si on est non fumeur, ce n'est pas le moment de se mettre à fumer, ni d'ailleurs de prendre de la nicotine. Mais le Covid n'est pas une raison d'arrêter le tabac juste maintenant !
ETUDE TERRAIN traitement et clinique à propos de 88 patients
Des médecins ont réalisé un travail réclamant la liberté de prescription (azithromicine/chloroquine) avec un argumentaire bien développé, une étude rétrospective sur 88 patients, une description clinique fine avec leurs recommandations : "Etude rétrospective chez 88 sujets avec 3 approches thérapeutiques différentes (traitement symptomatique / azithromycine / azithromycine + hydroxychloroquine). Rapport d'expérience de médecins de terrain. Recommandations diagnostiques et thérapeutiques à l'usage de leurs consœurs et confrères". On y trouve aussi des affirmations plus que discutables qui m'ont fait hésiter à partager (intérêt de la vitamine D prescrite "par les pédiatres par exemple) !
TIERS PAYANT on pourrait faire tellement plus simple et efficace
La dispense d'avance de frais ou tiers-payant est très majoritairement pratiquée par les pharmaciens, infirmiers et kinésithérapeutes. Largement également par les spécialités chères et un peu moins par les moins couteuses pour les patients dont la médecine générale. La FMF vous propose une analyse technique et politique du sujet : "Sécuriser les tiers-payants".
LE COIN DU CARABIN

Xavier Gouyou-Beauchamps présente un remaniement ministériel parfaitement d'actualité.

Van Aderr nous fait sourire avec Pinocchio, un premier mai sous cloche, les enfants qui refusent l'école, les masques par millions dans les grandes surfaces, les masques obligatoires et une petite image de réanimation.

La science, il n'y a que ça de vrai : "Manger ses crottes de nez c'est bon pour la santé !"

Tu stoppes et tu galopes : MC Roger parodie James Brown et ça a de la gueule

Confinement et déconfinement : les Goguettes en trio parodient Vesoul "T'as voulu voir le salon"

Les espagnols ont fait une vidéo hilarante "dentisterie matador Covid"

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top