×
 

Actualités

Trahison de la représentation nationale

Publié le 12 avril 2015, par Jean-Paul HAMON

L’Assemblée Nationale, par un vote de députés, a adopté l’article 18, instaurant progressivement le tiers payant généralisé obligatoire, dans une version de la démocratie, qui a permis à 35 députés présents sur 577 élus, de valider cet article à 23 voix pour et 12 voix contre.

Une parodie de démocratie ?

Les députés n’ont aucune excuse de ne pas avoir compris combien cette séance était importante, voire cruciale pour les médecins, et qu’elle serait analysée et décortiquée par les syndicats et les praticiens. Les médecins ont de la mémoire, cela fait partie des critères de leur recrutement.

Nous respectons cependant les députés qui ont eu la décence d’être présents (même ceux qui ont voté pour le projet de loi), et nous remercions les députés qui ont voté contre cet article.

Afin de permettre à chacun de de dire à son député ce qu’il pense de son absence à cette séance, (surtout ceux qui auraient voté contre !) et remercier les députés qui ont voté contre cet article de la loi, nous vous communiquons 

  • la liste des absents par formation politique et par ordre alphabétique
  • la liste des présents, et votants, et leur vote
  • la carte interactive des députés par département

La FMF continuera à se battre contre le dogmatisme étatique, pour la défense de la médecine libérale, et la défense de la santé des Français.

La FMF appelle tous les médecins libéraux, et tous les citoyens conscients des danger de la loi de santé à s’unir pour faire barrage à celle ci.

Docteur Jean Paul HAMON,
PRÉSIDENT DE LA FMF
jp.hamon.dr@wanadoo.fr
06 60 62 00 67

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top