×
 

Actualités

Réunion surréaliste sur l’avenant N°8 en CPN le 17 janvier 2013

Publié le 21 janvier 2013, par Corinne LE SAUDER Benoît FEGER

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
Logo <a href=FMF-com" src="http://fmfpro.org/IMG/logo/FMF-Com.png">

Réunion surréaliste sur l’avenant N°8 en CPN le 17 janvier 2013

RDV chez UBU ROI

L’ambiance était surréaliste .

Le sujet a été traité en plus de trois heures, sans vote possible car la parité des sections sociale /professionnelle n’y était pas ..on remet cela le 31 janvier .

-Absence d'un syndicat signataire de ce fameux avenant,
-réaction d'un autre  qui  découvre lui aussi s'être  fait « rouler dans la farine »par l UNCAM.
-Objectif "pédagogique" de l'UNCAM : sanctionner 5  % des  médecins  S2 dans chaque  département sauf Paris ,le 92 et le 69 ... qui dépassent bien plus que partout ailleurs mais qu’il faut épargner …

Bref : 5 % des têtes  des médecins S2 devront tomber partout quel que soit leur niveau de dépassement , justifié ou pas …pour l’exemple

Pour la FMF

-Visiblement, vendre l'avenant N° 8 devient difficile pour ses signataires.
-Visiblement, l’avenant N° 8 est  bien un avenant de sanction anti  S2 devant mener à leur  extinction .
-Visiblement, les S2 avec option de coordination ayant des dépassements  déjà  modérés n' ont aucun intérêt à passer  en CAS car d'emblée  leur dépassement sera  plafonné au niveau antérieur.
-Le seul lot de consolation est pour les ACCA qui prendront le CAS .
-Enfin dans de telles conditions il sera  difficile d' atteindre l'objectif d'une bascule de 33 % des S2 vers le CAS avant le 1er juillet!

La FMF constate qu'elle ne voit  venir aucune valorisation tarifaire conséquente.:

-Alors que tous les médecins voient la chape de contrainte qui tue à  petit  feu la médecine libérale s'alourdir,
-Alors  que les  charges  augmentent, avec un boom attendu des charges de la carmf, avec l'obligation de payer une mutuelles à  leur salarié ( 17 millions pour les médecins  et autant  pour les employés  qui se retourneront vers leur employeur pour une augmentation de salaire couvrant ces frais  : 34 millions pour les médecins libéraux !),



Pour la FMF

Le problème de l’accès aux soins est de trouver des médecins de proximité en France... en un mot des médecins libéraux.

Mais les installés disparaissent et les arrivants trouvent plus attractif la médecine institutionnelle ou pseudo institutionnelle, salariée, mieux rémunérée, dans les grandes villes mais incapable d'offrir le même niveau de soins et de proximité sur le territoire malgré les gesticulations sur la pluri disciplinarité, la coordination ou l'éducation thérapeutique.

Le seul remède pour maintenir un accès aux soins, un renouvellement utile des partants,  est une revalorisation du secteur 1 pour qu'il redevienne attractif.

Au lieu de cela on  propose aux médecins libéraux qui après avoir été sacrifiés sur l’autel politique de l’hospitalo-centrisme,  qui malgré tout ont tenu leurs engagements vis a vis de l'ONDAM, qui représentent la médecine la moins chère et la plus proche des patients, de devenir la main d’œuvre captive des réseaux agréés sélectivement par les complémentaires de santé ?

 

Contacts presse:

Dr Benoit FEGER 06 74 12 53 26

Dr Corinne LE SAUDER  06 31 03 70 58

Dr Claude BRONNER  06 07 88 18 74
Contact
Dr Jean-Paul HAMON
Président de la FMF
Tél. 06 60 62 00 67
 
 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top