×
 

Actualités

Recette pour un remplaçant heureux en centre de vaccination.

Publié le 24 janvier 2021, par Richard TALBOT (Admin)

L’exercice autonome des remplaçants pose des problèmes à la fois réglementaires et financiers

Mais le Top Chef de la FMF a résolu le problème et vous a concocté une recette facile et rapide pour y remédier. 

Ingrédients :

  1. un médecin installé sympa
  2. un remplaçant sympa
  3. un CDOM

Préparation :

  • Préparer selon les cas un contrat d’assistant (remplaçant thésé) ou d’adjoint (remplaçant non thésé)
  • Communiquer au CDOM (certains sont très arrangeants et se contentent d’un mail)
  • Voilà c’est prêt ! En période d’urgence sanitaire les CDOM ont consigne de les valider tous. Déguster immédiatement ou garder au frais pour plus tard.

Utilisation :

L’assistant ou l’adjoint va au centre de vaccination pendant que le médecin installé voit ses patients. 
Il utilise sa eCPS ou eCPF personnelle pour faire les déclarations SI-VAC
Il facture les forfaits avec le numéro d’assurance maladie du médecin installé 

Une fois payé le médecin installé fait une rétrocession d’honoraires de 100%

Deux petites difficultés :

Bien veiller à ne pas être en même temps remplaçant d’un médecin et assistant ou adjoint d’un autre. 

La CPAM devra se dépatouiller pour faire correspondre les déclarations SI-VAC du remplaçant et le compte du médecin. Mais après tout c’est elle qui n’est pas capable d’identifier les remplaçants par leur RPPS et leur refuse le droit d’utiliser la CPS des remplacés. Donc c’est SON problème et à elle de le résoudre. 

Je conseille toutefois aux remplaçants de bien lister toutes les déclarations qu’ils font. Ça aidera à réclamer pour les litiges inévitables !

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top