×
< -->
 

Actualités

Protection sociale et retraite : du chaud (pour les IJ), et du frais (pour l’ASV)

Publié le 14 avril 2021, par (PN) Olivier PETIT Corinne LE SAUDER

Pour les IJ : bonne nouvelle :

La CARMF le réclamait depuis plusieurs années, les IJ du 4ème au 90ème jour de maladie seront mises en place au 1er juillet 2021, avec les paramètres de gestion proposés par la CARMF et la FMF : 0,30% de cotisation (plafonnée à 360 euros par an) pour des IJ d’un montant pouvant atteindre 169 euros par jour.
 
Attention néanmoins, cette sécurité ne remplacera pas une couverture assurantielle adaptée au cas de chacun.
 
Ce dispositif sera mis en oeuvre par les CPAM, les cotisations seront recouvrées par l’URSSAF, et il ne sera pas géré par la CARMF mais par la CNAVPL.
 
La FMF demande la prise en charge de cette cotisation par la CNAM dans le cadre conventionnel, en rattrapage partiel des baisses de compensation de l’opposabilité des honoraires subies depuis 2016.

Pour l’ASV : moins bonne nouvelle :

Alors que les médecins libéraux ont sans rechigner rééquilibré le régime ASV et peuvent légitiment prétendre à bénéficier d’une revalorisation de 1%% de la valeur de son point au 01/01/2021, le gouvernement a indiqué daigner leur accorder une hausse exceptionnelle de 0,4% eu égard à la mobilisation dont ils ont fait preuve face à l’épidémie de coronavirus… La FMF n’a pas demandé une récompense au prince, mais la juste récupération des efforts financiers que nous avons fourni depuis 1999 (cotisations multipliées par deux et valeur du point divisée par deux) pour rééquilibrer ce régime !
 
Si les choses en restent là (la FMF a réitéré sa demande), cette hausse de 0,4% ne sera donc pas issue d’un accord entre syndicats et DSS, ce qui devrait être puisque le régime est censé être cogéré par les deux parties, mais d’un diktat ministériel qui ne présagerait rien de bon pour les futures discussions conventionnelles. L’union faisant la force, la FMF invite les autres syndicats médicaux à appuyer sa demande légitime.
 
Nous verrons ce qui sera accordé, et chaque médecin libéral appréciera.
 
Docteur Olivier PETIT
En charge du dossier retraite à la Fédération des Médecins de France
 
Docteur Corinne LE SAUDER
Présidente de la Fédération des Médecins de France

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top