×
 

Actualités

Programme FMF simple et financé

Publié le 21 novembre 2016, par Jean-Paul HAMON

Le programme FMF : un programme simple et financé

  Définir le rôle de chacun VILLE ET HÔPITAL

  • Instaurer un parcours de soins avec responsabilisation du patient
  • N’accéder aux urgences qu’en ambulance
  • N’accéder à l’hôpital qu’avec un courrier du médecin généraliste ou d’un spécialiste libéral
  • Et l’hôpital en 3ème recours

  Instaurer une communication en temps réel entre l’hôpital et la ville

La messagerie existe :
APICRYPT : 50.000 utilisateurs, 5 millions de messages
(MSS 5000 utilisateurs flux inconnu)

  • supprimer les subventions informatiques aux hôpitaux qui ne communiqueraient pas avec la ville en temps réel
  • instaurer un forfait structure pour les libéraux utilisant la messagerie

  L’hôpital reste dans ses murs et fait uniquement de l’hospitalisation

Avantage : libérer du personnel qui a les moyens de travailler dans des conditions correctes

  • Les urgences : moyens d’accueillir les véritables urgences car libérées des 15 millions de passage qui n’ont rien à y faire
  • Le SAMU : réorganiser en dehors des grandes agglomérations où on est à moins de 20 km d’un véritable service d’urgence (cf. para médics)
  • L’HAD réorganisée au service du maintien à domicile et des PTA pour le virage ambulatoire

  Les libéraux généralistes et spécialistes obtiennent les moyens d’accueillir le premier et le deuxième recours

  1. avec un forfait structure attribué si messagerie sécurisée
  2. variable selon
    • la présence de personnel ou non (minimum 50.000 emplois)
    • l’acceptation de soins non programmés ou non
    • l’accueil d’internes ou d’étudiants ou non

  Modification des études :

Stage d’un an obligatoire en libéral pour toutes les spécialités, incitation de stage en zone démographiquement faible en :

  1. doublant le salaire
  2. payant le logement et les déplacements

Le plan Marshall est connu

Son financement :

  1. Regroupement de tous les régimes généraux EN 5 ANS : 10 MILLIARDS
  2. Le PLFSS taxe les complémentaires de 150 millions alors qu’elles affichent 7 milliards de frais de gestion dont 3 milliards de publicité
  3. Politique du générique sur le modèle allemand : 2 MILLIARDS
  4. Revenir à un taux d’hospitalisation de la moyenne européenne : 15 MILLIARDS
  5. Alignement du prix des médicaments ASMR 5 (ex. NACO, Vaccins HPV ) & application des RTU (Avastin®, Lucentis®).

Ce plan sécurise la prise en charge du patient par une meilleure coordination et améliore sa prise en charge par un accueil ciblé

  • il permet aux libéraux de travailler dans des conditions correctes
  • il permet aux étudiants de découvrir un exercice libéral attractif
  • il recentre l’hôpital sur son véritable rôle

Le secteur unique garantit le tarif opposable

  • pour les économiquement faibles : CMU & ACS
  • pour les soins non programmés (revalorisés)

Il permet un espace de liberté tarifaire dont le plafonnement est négociable pour les autres actes.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top