×
 

Actualités

Prise de contact avec la nouvelle Ministre de la Santé Marisol Touraine

Publié le 29 mai 2012, par Jean-Paul HAMON

Dans ses propos introductifs la Ministre a

-  rappelé la nécessité de maitriser les déficits des comptes sociaux
- souligné le manque d’attractivité pour les jeunes de la médecine libérale
-  précisé que son intention n’était pas de supprimer le secteur 2 reconnaissant qu’il permettait d’adapter les honoraires au coût de la pratique
- dit qu’il faudrait trouver" autre chose" que le secteur optionnel qui ne satisfait personne et précisé que ses propos initiaux devant des hospitaliers n’étaient pas une remise en cause de la médecine libérale mais une nécessaire amélioration d’une collaboration entre la ville et l’hôpital.

La FMF a pour sa part affirmé :
- qu’il faudrait définir clairement le rôle de chacun
- que la CNAMTS devrait cesser de d’organiser les soins qui est le domaine de l’Etat
- et qu’il faudra définir clairement le rôle de chacun, Généralistes, spécialistes cliniques PTL et sortir de la concurrence pour aller vers une authentique complémentarité
- qu’il faudrait éduquer le patient au bon usage de l’hôpital , réformer le financement des urgences et donner les moyens en personnel aux libéraux pour qu’ils puissent accueillir les 13 millions de patients qui n’ont rien à faire à l’hôpital .

Quand la Ministre a évoqué le parcours de soins ,

- La FMF a répondu coordination des soins , rappelant que plus de 7 ans après la mise en place du parcours de soins 2005 du médecin traitant beaucoup de médecins (syndicalistes inclus) n’y comprenaient rien soulignant même que le DA pénalisait les spécialistes secteur 1. La coordination des soins basée sur une circulation conventionnelle de l’information via la messagerie sécurisée Apicrypt étant déjà utilisée par plus de 38000 médecins libéraux et hospitaliers pour un coût 30 fois inférieur au confidentiel DMP malgré les 378 millions d’euros engloutis.
- La FMF qui a clairement posé la question d’une nouvelle discussion conventionnelle
a rappelé l’urgence d’un signal fort en faveur de la médecine libérale et l’urgence à revaloriser l’ensemble des médecins du secteur 1.
- La FMF est confiante dans la volonté de la nouvelle Ministre de renforcer le dialogue entamé ce matin

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top