×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF du 25-01-2015

Publié le : 25 janvier 2015

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
Si vous avez des difficultés pour lire ce mail, cliquez sur le lien pour accéder sur la version en ligne
FMF78

dimanche  25 janvier 2015

Chers amis,

  • Je commencerai ce Point Hebdo en dissipant un malentendu. Les médecins du sud-ouest on reçu cette semaine une invitation à une formation FAF sur le tiers-payant, organisée par l'A2FM, dans laquelle les experts sont les responsables de la FMF. Cela ne veut pas dire que la FMF fait la promotion du tiers-payant ! Simplement, nous sommes cohérents, et pensons que pour bien combattre un ennemi, il est préférable de le connaître. Cela m'amène à clarifier la position de la FMF sur le sujet : nous voulons pouvoir pratiquer le tiers-payant lorsque le médecin le juge nécessaire ou que le patient le demande. Point. C'est d'ailleurs une proposition que la FMF a faite officiellement en avril 2014, qui nous a été refusée par la CNAM. Nous sommes donc dans cette drôle de situation, où aujourd'hui nous n'avons pas le droit de pratiquer le tiers-payant pour les patients qui le nécessitent, alors que demain il sera obligatoire  pour ceux qui n'en pont pas besoin. Pourquoi en France toujours interdire ou obliger ? Ne pourrait-on pas laisser de petits espaces de liberté ? Le Président de la branche généraliste de la FMF, Claude Bronner, a tout très bien expliqué dans cet interview.

  • Sur le terrain la pression ne faiblit pas, la grève de la télétransmission continue, et impacte fortement les CPAM quoi qu'elles en disent. "Seulement" - 15% de télétransmission, annoncent-elles. Oubliant de préciser qu'elles comptabilisent toutes les télétransmissions, y compris celles des professionnels qui ne font pas grève ; forcément, elles noient le poisson. Pourquoi alors certaines refusent-elles de délivrer les feuilles de soins, et que beaucoup les rationnent, s'il n'y a aucun souci ? En retour du dernier Point Hebdo, plusieurs médecins m'ont rapporté l'efficacité de cette affiche pour faire réagir les patients, je vous la remets donc. Et continuez à envoyer les pétitions signées à notre responsable local ou au siège 10 brd des frères Vigouroux 92140 - Clamart  D'autres mots d'ordre sont lancés : grève des gardes, fermeture des cabinets généralistes le 05 février. La FMF, fidèle à elle-même, fait tout pour unifier ces mots d'ordre, et se ralliera lorsqu'ils seront devenus communs. Ce qui n'empêche pas les actions locales.

  • Nous sommes soutenus par le Conseil de l'Ordre, et rejoints par les internes : l'ISNI (internes spécialistes) appelle à la grève à partir du 29 janvier, et l'ISNAR (internes généralistes) se prononce ce week-end mais apparaît très opposée au tiers-payant. Certaines régions renforcent même le mouvement : la Basse-Normandie organise une manifestation à Caen le 29 janvier, à l'appel de tous les syndicats, coordinations, internes. En face, une tentative de déstabilisation par un communiqué de 4 médecins (un généraliste retraité , un professeur de santé publique, et 2 élus Parti Socialiste), s'auto-proclamant "comité de défense du tiers-payant", défendant le tiers-payant et nous accusant d'irresponsabilité. Pitoyable !

  • Devant cette ampleur, notre Ministre MariSol Touraine a bien fini par accepter de revoir sa copie, et de nous inviter à réécrire la loi, en 6 groupes de travail, qui vont se réunir dès le 26 janvier : tiers-payant, soins de proximité, délégation de tâches, service public hospitalier, et 2 groupes transversaux : médecine générale et médecine spécialisée libérale. Ils doivent être co-présidés par un médecin et un fonctionnaire. Mais la façon de présenter le groupe tiers-payant : "conditions d'application du tiers-payant", n'augure rien de bon. D'autant qu'elle entend siffler la fin des travaux dès mi-février. La coopération selon MariSol Touraine ... Les 5 syndicats, toujours unis grâce à la FMF, iront mais ne lâcheront rien sur le refus de la généralisation du tiers-payant.

  • Derniers acteurs, mais pas des moindres, les organismes complémentaires, unis eux aussi, travaillent d'arrache-pied pour proposer un système de tiers-payant pour tous, dans lequel ils auront toutes les informations souhaitées sur leurs assurés. Ce dispositif est censé être finalisé début février. N'oublions pas que sous couvert de rendre l'accès aux soins plus facile, le principe du tiers-payant généralisé est surtout fait pour rendre accessibles aux complémentaires les données de santé, et doucement faire basculer le régime obligatoire Assurance Maladie vers les complémentaires. Petite illustration. Mais les assurés sociaux ne le verront pas puisqu'ils ne seront pas remboursés, n'ayant pas avancé les frais. Petit à petit, le piège se referme ...

Informons nos patients de tout cela, et tenons bon !


Je vous souhaite une très bonne semaine.

Pour adhérer à la FMF, cliquez sur le lien

Ce courrier a été envoyé à [Adresse email]

Accéder au formulaire de désabonnement.
 
 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top