×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point-hebdo FMF du 24 10 2015

Publié le : 24 octobre 2015

http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France

FMF78

 samedi 24 octobre 2015

Chers amis,
  • Pour la militante que je
    suis, la principale nouvelle de la semaine est
    bien-sûr la reconstruction
    du paysage syndical après les élections URPS
    .
    Les syndicats qui menaient la danse jusqu’à présent,
    un peu "stockholmisés" il faut bien le dire, ont perdu
    beaucoup de sympathisants. Au profit des syndicats
    nettement plus combatifs, dont essentiellement la
    FMF, qui devient 2ème force représentante des
    médecins
    comme vous le voyez sur ces résultats(en nombre de sièges). Même les journauxgrand public en ont parlé, preuve que la
    population commence à percevoir les enjeux de la
    politique de santé actuelle. Notre MariSol Touraine
    tenté de minimiser la fronde comme à son habitude,
    mais dans son communiqué,
    elle a bien été obligée de reconnaître, elle aussi, la
    poussée des syndicats contestataires. Maintenant,
    l’objectif
    de la FMF n’était
    pas de gagner pour gagner, et le Président Jean-Paul
    Hamon explique
    dans cette interviewcomment
    il
    compte utiliser les URPS pour améliorer nos
    conditions d’exercice,
    en proposant aux ARS
    des projets issus d’une réflexion commune avec tous
    les syndicats de médecins, et adaptés aux réalités
    régionales.

  • Car nous ne nous laissons
    pas griser par ce succès électoral. Nous n’oublions
    pas que la
    Loi de Santé, avec le tiers-payant généralisé, doit
    bientôt revenir en vote à l’Assemblée Nationale.

    Ce sera simple, ont promis le Président Hollande et la
    Ministre MariSol Touraine. Il suffit de lire ce
    courrier

    d’une mutuelle pour s’en convaincre ... Si
    comme nous, vous n’avez rien compris à ce jargon, et
    surtout pas envie de passer des heures à vous former
    pour comprendre,
    prévoyez de fermer vos cabinets dès le 13 novembre,
    et à venir une nouvelle fois battre le pavé les 16
    et/ou 17 novembre.
    Les syndicats doivent se
    réunir cette semaine pour préciser les dates et
    actions prévues,
    en présentant un front
    médical uni. Et pour rester force de proposition,
    prenez 15 mn pour répondre à la concertationconduite depuis la rentrée par le Conseil de
    l’Ordre.

  • La
    FMF n’oublie pas non plus ces dizaines de médecins
    qui souffrent, attaqués par les Caisses
    car
    soi-disant trop gros prescripteurs d’arrêts de
    travail. Délit statistique par excellence, puisqu’à
    aucun moment on ne leur demande de justifier leurs
    prescriptions d’arrêts. On le leur interdit même,
    puisque tous les entretiens se passent en présence des
    administratifs des Caisses. La
    FMF le répète : refusez surtout la Mise Sous
    Objectifs (MSO) qui vous expose à une amende de 6
    300 euros, faites-vous accompagner d’un confrère
    ,
    si possible de la cellule juridique de la FMF, et
    défendez-vous sur deux arguments : 1) on vous compare
    à des médecins qui n’ont en réalité pas une activité
    comparable 2) demandez à être jugés sur la seule
    question qui vaille : les arrêts incriminés sont-ils
    justifiés, oui ou non ? Dans certaines Caisses (celles
    où la FMF est bien représentée) le vote peut devenir
    favorable à l’accusé. Dans d’autres (comme le 78),
    c’est plus difficile, lorsque les médecins de la
    Commission des Pénalités ne font même pas l’effort de
    se déplacer pour défendre leur confrères. Et dans
    certains, cas, la situation peut devenir
    catastrophique, comme dans la Marne, ou Virginie
    Thierry, jeune consoeur pourtant enthousiaste, a
    décidé de déplaquer suite à ces attaques totalement
    injustes (voir le journal
    TV,
    du mardi 20 octobre) ; vous pouvez l’aider
    (elle et les autres) en signant cette pétitionde soutien. Mais sans doute n’avons-nous rien
    compris, puisque M. Pierre Feder de la CNAM, nous
    explique qu’il s’agit juste d’un accompagnement, une
    aide dans nos prescriptions (je ne vous mets pas le
    lien, car c’est un site trusté par l’industrie
    pharmaceutique). Il est quoi au fait, M. Feder de la
    CNAM qui veut nous accompagner ? Directeur du service
    des fraudes. Bon ...

  • Comme souvent, je vais
    conclure ce Point Hebdo par la
    dernière trouvaillede nos politiques pour compenser la pénurie de
    médecins libéraux
     :
    la création de Maisons de Santé Pluridisciplinaires
    (MSP) dans les containers itinérants
    . Un peu
    comme le boucher, qui passait autrefois dans le
    village avec son camion. Sauf que là, ce ne sera
    jamais le même boucher. Mais bon sang, ont-ils jamais
    consulté un médecin, ces gens-là ?! Ignorent-ils à ce
    point que la moitié de l’acte thérapeutique se fait
    dans la relation entre le patient et SON médecin ?
    Heureusement depuis le temps que je vous parle de
    toutes ces idées saugrenues, aucune n’a jamais été
    mise en application.



Je vous souhaite
à tous une
très bonne semaine.


Pour adhérer à la FMF, cliquez sur le lien

 

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top