×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point-hebdo FMF du 05-07-2020

Publié le : 5 juillet 2020

Chers amis,

Un court Point Hebdo FMF cette semaine, qui pose plus de questions qu’il ne vous informe.

  • Que devient la distribution de masques par les pharmaciens pour les professionnels de santé après le 10 juillet ? Elle est prévue pour la durée de l’épidémie, mais la fin de l’urgence sanitaire signifie t’elle la fin de l’épidémie ? Les pharmaciens n’ont pas de consignes claires.

Tandis que dans le même temps, une (très) ancienne Ministre de la Santé (Roselyne Bachelot) déclare ne pas comprendre le désarroi des médecins libéraux devant l’absence de masques au début de l’épidémie. Mais enfin, c’est vrai quoi ! Après avoir payé des impôts pour l’entretien de l’EPRUS (Etablissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires) chargée de préparer une éventuelle pandémie, nous aurions dû acheter des boules de cristal nous avertissant de la mutation du coronavirus, afin de nous fournir en masques et surblouses avant leur disparition du marché.
Et puisque rien n’arrête l’outrecuidance de nos hauts fonctionnaires de santé, une ARS a porté plainte auprès d’un Conseil Départemental de l’Ordre parce qu’un médecin ne portait pas de masque durant sa consultation. On aurait pu penser qu’au sujet des masques, les représentants de l’Etat aient au moins la décence de se faire tout petits. Même pas !

  • Le feuilleton de la cotation PCV continue. Après l’incertitude sur sa prolongation au-delà du 30 juin, est venue une promesse orale de l’Assurance-Maladie l’autorisant jusqu’au 31 juillet. Puis cette semaine, un mail de nos CPAM le confirmant. Peut-être aurons-nous un texte officiel avant la fin du mois ? En tout cas, ne vous en privez pas.
  • Dans la famille « croyez-moi sur parole », nous avons aussi Olivier Véran, Ministre de la Santé. « Tout Covid sera considéré comme maladie professionnelle pour tous les soignants, y compris les libéraux », avait-il annoncé. Très bien, mais toujours aucun texte officiel en vue. En revanche, un texte bien concret de refus de prise en charge par la CPAM 75 pour un médecin libéral décédé du Covid. Non seulement d’accepter la maladie professionnelle, mais même de prendre en charge les frais d’hospitalisation !
  • En revanche, ce qui est sûr, c’est le renouvellement du Bureau de la FMF depuis le 27 juin (avant le remaniement du gouvernement, c’est eux qui ont copié). Désormais la FMF est présidée par le Dr Corinne LE SAUDER, généraliste et ostéopathe, accompagnée d’un Bureau rajeuni. Nous voyons déjà fleurir des propos sexistes sur les réseaux sociaux, alors je le dis clairement : à ce poste, Corinne LE SAUDER n’est pas une femme ou une MEP (Médecine à Exercice Particulier), elle est médecin avant tout, qui porte les valeurs de la FMF, dont la pluralité traduit un syndicat réellement pluri-catégoriel. Car nous pensons que seule une réflexion collective pourra nous libérer de l’industrialisation de la médecine que l’Etat veut nous imposer.
  • Je finis par l’information de dernière minute : votre Espace Pro sur le site Ameli vient d’ouvrir la session de déclaration de perte de ressources pour juin 2020 par rapport à juin 2019. Attention, la session correspondant à mai 2020 va fermer le 14 juillet.

Je vous souhaite à tous une très bonne semaine

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top