×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 31-03-2013

Publié le : 31 mars 2013

Chers amis, les points hebdo reviennent.

Sur le plan de la politique générale, à noter le discours de notre Ministre MariSol Touraine sur la télémédecine le 28 mars

PDF - 77.4 ko
Discours de Marisol Touraine

Elle propose :

  • de débloquer 400 millions d’euros pour le développement de la télémédecine dans les hôpitaux (je vous rappelle qu’1 euro d’augmentation sur le Cs, qui nous est constamment refusé, ne coûte qu’à peine le double annuellement).
  • d’encourager les téléconsultations, surtout à l’hôpital.
  • de poursuivre le DMP (sachant que le Royaume Uni, pourtant beaucoup plus structuré que nous question organisation des soins, l’a abandonné depuis 3 ans car trop complexe à mettre en œuvre).
  • d’ouvrir un service public d’informations de santé aux patients.

A noter pour être très honnête un petit point sur le développement de la messagerie sécurisée. Peut-être un signe qu’elle a entendu notre Président Jean-Paul Hamon qui martèle l’intérêt et le faible coût d’une telle messagerie ?
Mais sinon on constate encore une fois son amour immodéré pour la structure hospitalière.
Alors que toutes les institutions s’accordent à reconnaître la rentabilité des soins délivrés dans le secteur libéral. Cette fois c’est l’OCDE qui le souligne dans son dernier rapport :

Word - 20.8 ko
Recommandations OCDE

Parmi les nombreuses recommandations destinées à dynamiser l’économie française, elle propose de réduire les dépenses publiques de santé de 1,3 point de PIB sans nuire pour autant à la qualité des soins, notamment en intensifiant le recours à l’ambulatoire, en réinstaurant la convergence tarifaire public/privé.

Sur le plan syndical, une fois n’est pas coutume, je vais relayer le discours de la CSMF qui 
continue à défendre bec et ongle l’avenant 8 dans son rapport d’AG : L’assemblée générale de la CSMF réaffirme avec force l’intérêt de l’avenant n°8,

  • encourage les secteur 2 à signer le contrat d’accès aux soins : La CSMF encourage les médecins de secteur 1 titrés et assimilés, et ceux de secteur 2 à signer sans tarder le contrat à titre conservatoire pour qu’il puisse se mettre en place,
  • demande l’extension du P4P (renommé ROSP : Rémunération sur Objectifs de Santé Publique) à toutes les spécialités : La CSMF exige l’extension de la ROSP à toutes les spécialités.

Il faudra s’en souvenir et le rappeler aux confrères quand viendront les élections …
Bien entendu, la FMF n’a pas signé cet avenant 8, qui enferme les médecins secteur 2 sans revaloriser substantiellement les secteur 1. Et s’oppose au P4P tel qu’il existe actuellement.

Notre nouvelle branche des MEP FMF, l’UMEP, a publié un communiqué contre les complémentaires de santé qui préfèrent rembourser les actes d’ostéopathie pratiqués par des non professionnels de santé, que des soins médicaux. Ce communiqué a été repris par le Quotidien du médecin et fait grand bruit dans le milieu assurantiel de la santé.
La FMF, le syndicat qui n’a pas sa langue dans sa poche.

La FMF continue à défendre les confrères. Cette fois, c’est Dominique Dupagne (du blog Atoute) qui a aidé le Dr Gourdeau, jugé et condamné en 1ère instance pour ne pas avoir prescrit de PSA à l’un de ses patients ! Aucune faute n’a été finalement reconnue en appel. Mais nous sommes les seuls à avoir soutenu ce confrère.
Alors faites savoir autour de vous que nous défendons tous les médecins, même non syndiqués à la FMF, voire syndiqués autre part.

Sur le plan local, notre ami Christian Lehmann a publié dans le Nouvel Obs un article, avec la plume qu’on lui connaît http://leplus.nouvelobs.com/contribution/806984-francois-hollande-quand-cesserez-vous-d-asphyxier-les-medecins.html

Et, dernière info, la Médecine Libre, dont je vous avais déjà parlé, est en train de se mettre en place. Je vous rappelle que le projet émane du mouvement des « Pigeons », et consiste à créer une Mutuelle gérée par des médecins, qui consacrera son budget au remboursement des actes des professionnels de santé au lieu de s’éparpiller dans tous les sens, qui valorisera les actes médicaux, le tout avec des frais de gestion réduits au minimum.
Si vous voulez soutenir cette initiative intéressante, je vous invite à adhérer pour 10 euros : www.lamedecinelibre.fr. Je l’ai fait moi-même cet après-midi.

Patricia Lefébure
06 07 65 28 72

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top