×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 28-07-2013

Publié le : 30 juillet 2013

Chers amis,

Un très court Point Hebdo cette semaine, avec juste 3 infos.

  • pratique : si vous avez des employés, vous savez peut-être que la loi vous impose maintenant de les assurer auprès d’une complémentaire santé. Je vous mets en PJ la réaction de notre chef juridique, Marcel Garrigou-Grandchamp . Ne pas se précipiter puisque la date butoir est le 1er janvier 2016, et que bien des choses peuvent se passer d’ici-là.

J’en profite pour vous rappeler le chiffre honteux de 0,4 employés équivalent-temps-plein (ETP) par praticien en France, contre environ 3 par médecin dans les autres pays de niveau social équivalent.

  • cela m’amène à rebondir sur un rapport de l’IGAS sur les Centres de Santé, qui constate que ces centres ne peuvent pas être viables lorsqu’ils ne perçoivent comme recettes que les actes de consultations. A 23 euros, il est impossible de rémunérer les médecins (salariés à 5000 euros pour 35 heures) ; il faudrait au minimum que la consultation soit portée à 26 euros. Et l’on ne parle pas des frais « annexes » : ménage, secrétariat, réunions de coordination, …

Mais que conclut l’IGAS ? Qu’il faudrait porter le tarif de la consultation à 26 euros ? Non, bien sûr. Elle préconise plutôt de subventionner ces centres en leur accordant des budgets de gestion et de coordination. Et bientôt, on citera en exemple ces centres vertueux, qui accueillent tout patient sans faire payer et assurent une meilleure prise en charge, alors que ces pourris de médecins libéraux, qui font tout du sol au plafond, réclament leurs misérables 23 euros.

Rappelons que la FMF demande un forfait structure par cabinet et une valorisation de la coordination entre acteurs de soins. Exactement ce que préconise l’IGAS, mais gageons que nous ne serons pas défendus par ces fonctionnaires.

  • Enfin, pour remuer de mauvais souvenirs à certains, MG-France Rhône-Alpes a émis un communiqué pour s’offusquer des méthodes du RSI qui pratiquait des récupérations d’indus. En concluant par : MG FRANCE RHÔNE- ALPES EST TOUJOURS AUX COTES DES GENEALISTES QUAND IL FAUT LES DEFENDRE

On aurait bien aimé que MGF 78 fasse de même en 2012, sans décréter qu’il y avait des « bons » et des « mauvais » médecins !

La FMF, elle, défend réellement tous les médecins, car aucun n’est plus malhonnête que les Caisses.

Bonne semaine et bonnes vacances à ceux qui partent.

Amitiés

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top