×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 06-07-2013

Publié le : 14 juillet 2013

Chers amis,

- Ma communication cette semaine commence par une surprise : notre Directeur CPAM M. Négaret lit nos Points Hebdo. Du moins il a lu celui du 08 juin dans lequel je parlais de sa campagne de recrutement de médecins pour son programme Santé Active. J’en suis très honorée.
Il n’est pas d’accord avec le terme « éducation thérapeutique » que j’ai utilisé à ce propos, et me demande de produire sa réponse, ce que je fais bien volontiers

PDF - 205.8 ko

.
En réalité, il a raison : un employé Sécu n’a le droit, ni d’établir un diagnostic, ni de proposer un acte thérapeutique. Ce serait un exercice illégal de la médecine. Mais pour moi, pratiquer un entretien motivationnel pour « modifier les comportements des assurés » est la base de l’éducation thérapeutique telle que l’on me l’a enseignée. D’où mon erreur sémantique. La seule différence est que j’ai des patients et non des assurés.
Bref, Santé Active ne fait pas d’éducation thérapeutique, elle vise à améliorer les comportements de santé.

- le Contrat d’Accès aux Soins (CAS) peine à se développer, et surtout il n’atteint pas sa cible. L’objectif était en effet de ramener dans l’indigence les spécialistes secteur 2 des Plateaux Techniques Lourds (PTL), et finalement, 60 % des signataires sont des généralistes proches de la retraite. La FMF, qui n’a pas signé l’avenant 8, conseille aux spécialistes de ne pas signer ce CAS, car c’est se passer la corde au cou ; il suffira ensuite à la CNAM de tirer doucement pour la resserrer. Et l’on sait que penser de l’officielle réversibilité de ce contrat. Voir notre communiqué : http://www.fmfpro.org/communiques-nationaux/15-mois-de-perdus.html

- nous avons été alertés par un article sur Egora concernant des réquisitions de jour de médecins généralistes en Poitou-Charentes pour aller établir des certificats de non-hospitalisation pour des gardés à vue. En fait, le préfet envoie les réquisitions de jour au médecin de garde le soir correspondant. Certains ont pu recevoir jusqu’à 7 réquisitions le même jour ! Et malgré leurs doléances, rien ne bouge. La FMF, toujours en pointe, à la fois sur la Permanence des Soins (PDS), et sur la défense des confrères, leur a proposé notre aide pour intervenir en plus haut lieu.
La FMF, le syndicat qui défend les confrères.

- Enfin, mais j’en parle à peine tellement ça devient lassant, la Cour des Compte a remis un rapport sur la gestion de la Sécu. Et comme piste d’économies, elle suggère de supprimer la participation des Caisses aux charges sociales lorsque le chiffre d’affaire dépasse 100 000 euros. Ce qui revient à dire qu’au-delà de 100 000 euros, c’est secteur 2 pour tout le monde (puisque nos honoraires ne sont encadrés qu’en contrepartie de la participation des Caisses). Chiche !
Si ces fonctionnaires étaient payés à l’idée intéressante, ils auraient des fins de mois difficiles …

Voilà pour cette semaine. Bonnes vacances à ceux qui partent.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top