×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 04-08-2013

Publié le : 6 août 2013

Chers amis,

Un court point hebdo cette semaine, parce qu’il y a tout de même 3 infos importantes :

  • tout d’abord une fausse info véhiculée par notre CPAM 78 dans son magazine InfoPratiques que vous avez dû recevoir cette semaine. Il y est mentionné que la Ventoline et le Bricanyl sont à prescription restreinte, sans autre précision :

Médicaments soumis à prescription restreinte
Certaines spécialités pharmaceutiques ont un statut particulier de « médicaments soumis à prescription restreinte ». Parmi les quatre types de prescriptions restreintes existent notamment les médicaments à prescription réservée à certains médecins spécialistes uniquement.

Suite à une étude réalisée dans le département par l’Assurance Maladie des Yvelines,
des anomalies de prescription ont été constatées notamment sur le RIVOTRIL®. Dans cet exemple, la prescription restreinte est limitée à l’établissement initial d’une ordonnance par un neurologue ou un pédiatre. Le renouvellement est possible par un médecin généraliste sous certaines conditions.

D’autres spécialités telles que VENTOLINE® et BRICANYL® sont, par leur autorisation de mise sur le marché (AMM), strictement réservées à la seule prescription des pneumologues et pédiatres, en prescription initiale et en renouvellement.

La liste des médicaments soumis à prescription restreinte est consultable sur le site des médicaments à dispensation particulière : www.meddispar.fr

Evidemment, seules les ampoules pour nébulisateur sont concernées (ce qui est déjà en soi une aberration). Mais les formes spray sont prescriptibles par tout médecin.
On aimerait un peu plus de sérieux de la part de gens prompts à nous reprocher la moindre de nos erreurs …
Ceci dit, il est intéressant de consulter le site signalé, et surtout ATTENTION : en général, les infos de ce type dans leur magazine sont souvent suivies de contrôles sur le terrain.

  • Ensuite une loi sur la protection des employés est parue le 14 juin 2013. Je vous mets en PJ un document analysant ces mesures. Les 2 points importants pour nous, employeurs, sont :
  • La durée minimale de temps de travail (p. 11 à 13) : elle est fixée à 24H minimum par semaine. Sauf si les horaires sont fixes et précis et avec 1 interruption de travail maxi dans la journée. Et si notre entreprise ne peut économiquement embaucher plus longtemps. Ce qui est en général le cas pour nos femmes de ménages et éventuelles secrétaires. Cette mesure est applicable au 1er janvier 2014 pour les nouvelles embauches, et au 1er janvier 2016 pour tout salarié.
  • L’obligation d’offrir une complémentaire-santé à nos employés (p. 52 à 54) à partir du 1er janvier 2016. J’en ai déjà parlé dans mon précédent point hebdo : ne pas se précipiter.
PDF - 1 Mo


Cela fait une bonne transition pour vous rappeler la LML (La Médecine Libre), l’organisme d’assurance complémentaire créé par les médecins pour faire face aux mutuelles et leurs énormes marges qui finissent par restreindre l’accès aux soins de nombreux patients. En PJ l’avancement de ce projet par Benjamin Bajer, l’un des promoteurs et membre FMF.

Word - 25.4 ko


Si vous ne l’avez pas encore fait, je vous engage formaliser votre soutien en vous inscrivant avec une cotisation de 10 euros http://www.lamedecinelibre.fr/

Voilà. Je ne suis pas sûre de vous réécrire au mois d’août.

Bonnes vacances

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top