×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point Hebdo FMF 78 du 01-12-2013

Publié le : 1er décembre 2013



http://www.w3.org/TR/html4/strict.dtd">

Communiqué de la Fédération des Médecins de France


FMF78

Point Hebdo FMF 78

dimanche 1er décembre 2013

Chers amis,

Actualité chargée cette semaine, d'autant qu'il n'y a pas eu de Point Hebdo la semaine dernière. Les 2 infos les plus importantes, et qui requièrent votre participation :

  • la journée du lundi 02 décembre, qui marque le début des actions de terrain de la FMF, conjointement avec les "pigeons" de l'UFML, avec pour objectifs :

   . Cs à 25 euros dès 2014
   . revenus des médecins libéraux au niveau de la moyenne européenne, associant paiement à l'acte et forfaits, pour 2017
Ce n'est pas une journée de grève, mais pour nous parisiens, rassemblement à 14H devant l'Hôtel-Dieu, sur le parvis de Notre-Dame, côté statue de Charlemagne. Avec conférence de presse par notre Président Jean-Paul Hamon. Tout est expliqué dans notre communiqué du 20 novembre. Nous y annoncerons 1 journée de dépassement en décembre, et la semaine blanche de mars, sans médecins libéraux, histoire de préfigurer ce que seront bientôt les territoires . J'y serai évidemment, et j'espère bien que nous nous y verrons. Plus nous serons nombreux, plus nos actions futures seront prises au sérieux, puisqu'apparemment, seuls les rapports de force fonctionnent dans ce pays.

  • le projet de loi sur les retraites, avec le fameux Art.32 qui met la CARMF sous la coupe d'un Président nommé par le gouvernement, doit finir sa course la semaine prochaine après multiples allers-retours entre l'Assemblée Nationale et le Sénat. C'est donc l'ultime moment pour envoyer un courrier, papier ou mail, à votre député, lui demandant de révoquer cet Art. 32. Vous pouvez utiliser celui-ci, et vous trouverez l'adresse de votre député sur ce site.
  • A lire également, l'intervention de notre Ministre Marisol Touraine au Congrès de MG-France. On y retrouve le généraliste,  pêle-mêle au centre des soins, pivot du système de santé, 1er recours de toute la population, etc, etc ... Bref, le généraliste est indispensable, le spécialiste autre n'existe pas, et de toute fçon, ni l'un ni l'autre n'auront quoi que ce soit pour améliorer la qualité de leur exercice. Si vous n'avez pas le temps de lire, notre excellent Christophe Thibault nous en a fait un résumé en image.

2 textes officiels viennent de paraître, un peu ardus :

  • L'arrêté du 27 novembre, sur la CCAM technique, qui concerne surtout des actes de stomatologie et d'ORL. Plus une précision sur les lettres P, S, U, modificateurs à appliquer la nuit. P=35 euros, majoration à inscrire pour les actes urgents des généralistes ou des pédiatres de 20h 00H ; S pour les mêmes de 0H à 8H, et U pour les autres spécialistes de 20H à 8H. Pourquoi cette différence entre médecins, je ne sais pas ? Attention, je rappelle que ces majorations ne sont à coter que pour les actes techniques, pas pour les consultations. Pour celles-ci, il existe les majorations de nuit MN ou MM (selon les horaires), aux mêmes tarifs : 35 et 40 euros. En pratique, pour les généralistes ou les pédiatres, il n'y a quasiment que la suture qui justifie la cotation acte technique + P ou S. Sinon, on a intérêt à utiliser Cs + MN ou MM. J'avoue que consulter la nomenclature à 3H du matin pour savoir combien facturer est beaucoup plus fatigant que de s'être levé pour effectuer ledit acte !!
  • L'avenant 11, signé par la FMF, qui stipule que les ophtalmos qui lisent à distance les rétinographies pratiquées par des orthoptistes, doivent facturer en tiers-payant et donc au tarif opposable. Qui entérine aussi la participation des caisses aux charges sociales des signataires du Contrat d'Accès aux Soins (CAS) durant toute l'année 2013, même si celui-ci n'entre normalement en vigueur que ce 1er décembre. Et qui modifie enfin les actes d'ana-path et de dentisterie ainsi que les forfaits thermaux.

Enfin, une bonne et une mauvais nouvelle :

  • Vous avez dû recevoir fin de semaine un forfait de la CPAM. Il s'agit probablement de la majoration de 5 euros pour les actes effectués auprès des patients > 85 ans durant le 3ème trimester. En tout cas, mon montant est un multiple de 5.
  • Et la mauvaise, mais attendue : les 7 confrères attaqués pour utilisation abusive du DE viennent de recevoir un courrier recommandé leur signifiant la poursuite de la procédure. Je vous rappelle que sur ces 7 confrères, 5 sont poursuivis sur demande des "confrères" CSMLG alors que la CPAM se voulait plus conciliante !! J'ai déjà rencontré 4 d'entre eux cette semaine pour les aider à préparer leur défense.

Voilà, j'aurais d'autres choses à vous dire, mais suite dans une semaine.


Amitiés



Contact: Patricia Lefébure

Tél. 06 07 65 28 72



 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top