×
 

Actualités

MISE AU POINT

Publié le 9 septembre 2011, par Jean-Paul HAMON

La justice est saisie et doit trancher le 22 sur une prétendue irrégularité lors de l’AGE du 16 avril qui a amené une nouvelle direction à la FMF" data-scaytid="3">FMF.

 

A l’approche de l’échéance, les courriers du Dr REGI du 26-08-11 et du Dr Dib du 08-09-11 diffusent des contre-vérités qu’il convient de dénoncer pour la bonne information des adhérents.

 

Sur leurs propos la FMF fait les mises au point suivantes :

  • L’actuel Bureau de la FMF (dont le Président est le Dr Jean-Paul HAMON) a été élu dans la stricte application des statuts votés à l’unanimité le 5 février 2011 (notamment par les Drs REGI et DIB, avec des modalités identiques aux anciens statuts de 2005).


  • Les nouveaux statuts de la FMF ont bien été déposés en temps et en heure par les soins de l’actuel Bureau. C’est le Dr REGI à l’époque Président, qui après l’Assemblée Générale du 5 février s’est volontairement abstenu de les déposer (après les avoir votés), ce qui constitue du reste une infraction réglementaire.

 

  • Pendant les vacances d’été, le Bureau de la FMF qui disposait des clefs du local de la Fédération n’avait accès ni à la boite aux lettres ni aux courriels de la FMF et se trouvait moins de 10 jours après la signature conventionnelle en incapacité de fonctionner.

 

  • Le Bureau de la FMF a dû pendant les vacances faire ouvrir par un serrurier la boite à lettre pour maintenir l’accès à son courrier, à son matériel informatique et à ses documents. Les parts de responsabilité de cet état de fait sont encore en cours d’évaluation.

 

  • Mais il y a plus grave : nous avons constaté à cette occasion d’importants dysfonctionnements dont certains ne pourront pas ne pas avoir des conséquences pénales. La technique vieille comme le monde employée par le Dr DIB du pompier pyromane n’y changera rien.

 

Notre Assemblée Générale Extraordinaire du 18 septembre prochain, qui contrairement à toutes celles de ces dernières années se tiendra dans une transparence absolue (chèques de cotisations scannés, pas de cotisation non nominative) est en fait boycottée par des dissidents qui n’osent plus se compter dans un fonctionnement démocratique.

 

La date du 18 n’a pas été choisi par hasard : Certains voudraient conserver le fonctionnement opaque de l’ancienne FMF avec le niveau d’information que chacun connait.

 

La Nouvelle FMF a fait les choses réglementairement adressant à chaque département une convocation en temps et en heure laissant aux responsables départementaux le soin de réunir les AG départementales avant l’AGE à venir.

 

Nous avons espéré jusqu’au dernier moment que l’ancienne équipe accepterait de jouer le jeu de la démocratie et renoncerait à cette action dérisoire en justice que ne comprennent pas des militants atterrés par le sort fait à la médecine libérale dans la nouvelle convention.

 

La Nouvelle FMF a des valeurs où opacité et tripatouillage d’adhérents directs n’ont pas leur place.

 

La Nouvelle FMF a jusqu’ici toléré les propos diffamatoires et certains ont pu prendre cela pour de la faiblesse. Cette période est terminée. 

 

Le Président, Dr Jean-Paul HAMON

 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top