×
 

Actualités

"Les dividendes arrivent"

Publié le 10 avril 2013, par Jean-Paul HAMON

Communiqué de la Fédération des Médecins de France
Logo <a href=FMF-com" src="http://fmfpro.org/IMG/logo/FMF-Com.png">

"Les dividendes arrivent"

Ceux qui mettent ce titre en tête de leur communiqué triomphant oublient bien vite qu'en 2006 ils ont supprimé 30000€ de revenus aux 7000 médecins référents.

Ceux qui mettent en avant une rémunération moyenne de 5000 à 6000 € oublient de dire que le montant des mises à jours informatiques pour percevoir ces dividendes ont varié de 940 à 2400 €, nécessitant parfois le changement total de matériel.

Cette "manne" qui varie chez les adhérents FMF de 434€ annuels à 11114€ laisse déjà présager des conflits, car on constate, sans explication vraiment convaincante, des divergences allant du simple au double au sein d'un même cabinet utilisant le même logiciel.

  • La FMF dénonce la complexité de cette rémunération qui, certes, permettra aux médecins généralistes  de payer avec moins de difficulté leur 2° tiers provisionnel, car elle ne revalorise pas significativement et surtout durablement la médecine libérale.

  • La FMF rappelle que le CS base de la rémunération est bloqué à 23€

  • La FMF rappelle que le montant des indemnités kilométriques des médecins est bloqué depuis 1995, contrairement au prix du carburant nécessaire à leurs déplacements.

  • La FMF rappelle que l'avenant N°8 qui a stigmatisé les médecins secteur 2, en épargnant soigneusement le secteur libéral des médecins hospitaliers a sévèrement diminué les revenus des médecins spécialistes libéraux de secteur 1 dans certaines spécialités,

  • La FMF rappelle que dans le meilleur des cas, les médecins spécialistes ne percevront en moyenne que 1250€ de « ROSP », à la condition toutefois qu’ils aient acquis un logiciel agréé et qu’ils aient payé les nécessaires mises à jour informatiques !!!

La FMF est consciente des difficultés économiques du pays, mais constate avec inquiétude la chute démographique inexorable de la médecine libérale, et craint que la disparition programmée de ce mode d’exercice coûte en définitive infiniment plus cher au pays.
Contact
Dr Jean-Paul HAMON
Président de la FMF
Tél. 06 60 62 00 67
 
 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top