×
 

Actualités

Les délires administratifs me fatiguent…

Publié le 3 juin 2016, par Richard TALBOT (Admin)

Coup sur coup, sans aucune concertation ni dialogue d’aucune sorte, en plein milieu même des négociations sur la future Convention Médicale, le Ministère de la santé a décidé de réglementer (encore plus !) les prescriptions de prothèses mammaires externes et de perfusions à domicile.

Deux textes imbuvables, 6 pages pour le premier, qui au passage s’assoit allègrement sur la notion de secret médical, 36 pour le second (!), pour compliquer à l’extrême la vie des médecins prescripteurs, des pharmaciens, des infirmiers libéraux. Et à chaque fois en annexe un formulaire très fortement recommandé, au point que les CPAM le présentent déjà comme obligatoire !

Quel est l’intérêt pour le Ministère d’ainsi compliquer la vie des professionnels de santé ? Réduire les prescriptions ? Augmenter les hospitalisations des patients en fin de vie ? Promouvoir l’HAD et faire disparaître la fin de vie et les soins palliatifs ou les chimiothérapies du champ de la médecine libérale ?

Quel est le coût d’une prothèse mammaire externe ? Vaut-il (pour une prescription remboursable tous les quatre ans) une telle débauche de réglementation ? Les prothèses externes sont-elles toxiques pour la santé des femmes ayant subi une mastectomie ?

Pour bien faire il faudrait donc que je stocke dans mon placard deux nouveaux formulaires, et que je trimballe dans ma mallette celui pour les perfusions (ce type de prescription se faisant le plus souvent à domicile) , à remplir en quatre exemplaires !

Il faut savoir si le Ministère veut vraiment, comme il le proclame, aller vers une dématérialisation des échanges et des prescriptions, ou bien au contraire augmenter la masse de papier à traiter par les Caisses et la déforestation et la pollution.

Il faut absolument refuser ces nouvelles complexifications de l’exercice libéral, boycotter leur application, et demander leur retrait.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top