×
 

Actualités

Les CPAMs ne savent plus appliquer le tiers payant …

Publié le 28 mars 2019, par Richard TALBOT (Admin)

Depuis quelques semaines nous avons été alertés par des médecins de terrain sur le refus de certaines caisses d’honorer en tiers payant les majorations MSH, MIC ou MRT. 

Et ce sans aucune justification réglementaire dans les courriers reçus :

Docteur la majoration MSH n’est pas autorisée en tiers payant

Voire même :

Il semblerait que la majoration MRT ne soit pas due en tiers payant :

 

Nous sommes pourtant toujours régis par la loi de modernisation du système de santé du 26/01/2016 et en particulier par l’article 83 qui rend obligatoire le Tiers payant intégral pour toutes les pathologies en rapport avec l’ALD ou la grossesse et incite largement au Tiers Payant sur la part obligatoire pour tout le monde. Les caisses savent d’ailleurs bien contacter les patients pour leur dire de réclamer le Tiers payant ALD à leur prochaine consultation quand leur médecin ne le leur a pas proposé.

Quelle est donc cette nouvelle lubie des caisses ? Serait-ce que les médecins ont maintenant intégré ces (plus si) nouvelles cotations et que leur montée en puissance effraie ? 

Quel texte permet-il aux caisses ce genre de refus ?

Chers consœurs et confrères, ne vous laissez pas intimider. Cotez ce que vous avez le droit de faire, et faites-le en tiers payant si vous estimez devoir le faire, ne serait-ce que pour ne pas pénaliser les patients par l’avance de montants plus importants qu’à l’ordinaire, mais qui ne correspondent pourtant même pas au surcroit de travail engendré par les situations complexes qui les justifient.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top