×
 

Actualités

La vaccination anti grippale est arrivée ! Qui, quand, quoi, où, comment, avec qui, par qui… ?

Publié le 16 octobre 2020, par Stéphanie LIU

Cette année sera unique par rapport à ce que nous avons connu jusque là. Le spectre de la co-infection SARS-COV 2 et Myxovirus influenzae plane au-dessus nos têtes.

Qui vacciner ?

Comme chaque année, la vaccination contre la grippe doit prioriser les personnes les plus à risque d’infections sévères. Ces personnes sont aussi à risque de développer des formes graves de COVID-19. La DGS nous demande de cibler en priorité cette catégorie de population durant les 2 premiers mois de la campagne.

Quand vacciner ?

Est-ce que la vaccination reste efficace plusieurs mois ? Les infectiologues nous conseillent de vacciner dès que possible. Il nous est impossible de prévoir quand aura lieu l’épidémie de grippe. Le Coronavirus 19 circule déjà, si Influenzae décidait de se joindre à nous plus tôt que prévu, le bénéfice de la campagne vaccinale serait alors discutable.

Il est bien entendu possible de vacciner jusqu’à janvier-février la population cible ; personnes à risque, professionnels de santé, femmes enceintes.

Comment ?

Il est bon de rappeler les recommandations vaccinales chez les mineurs. Il y a en effet eu confusion entre les tétravalents récemment arrivés sur le marché et le vaccin classique habituel. Suite à un communiqué de l’ANSM, voici le rappel des bonnes pratiques :

  • Les vaccins Influvac (trivalent) et Vaxigrip tétra peuvent être utilisés dès l’âge de six mois.
  • Le vaccin Influvac Tetra ne peut être utilisé que chez les adultes et les enfants de plus de trois ans.
  • N’oubliez pas qu’il est nécessaire de faire 2 injections espacées de 1 mois pour les enfants de moins de 9 ans non vaccinés antérieurement.
  • Les injections IM sont à proscrire chez tout patient traité au long cours par anticoagulant. Il ne s’agit pas d’une spécificité du vaccin antigrippal. La population à risque est fréquemment polypathologique, les traitements anticoagulants sont très répandus chez ces patients. En vue d’éviter d’importants hématomes, une injection sous-cutanée est donc licite.

Par Qui ?

Le pharmacien formé, l’infirmière, la sage-femme et le médecin sont aptes à vacciner la population générale y compris les femmes enceintes et les personnes n’ayant jamais été vaccinées contre la grippe, à l’exception des personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’œuf ou à une vaccination antérieure.

Il est fort probable que les mineurs soient vaccinés préférentiellement par un médecin. Les parents ont l’occasion de consulter fréquemment pour leurs enfants. Les autres professionnels compétents ont cependant la possibilité de réaliser ces vaccinations sans prescription médicale.

L’entourage ?

Faut-il vacciner l’entourage de la population cible ? La logique serait de répondre par l’affirmative. Mais ce seront les tensions d’approvisionnement qui constitueront la variable d’ajustement de la campagne.

Les commandes de vaccins réalisées au printemps n’ont pas pu s’adapter à la forte demande qui découle de la pandémie de COVID 19. Va-t-on assister à une pénurie de vaccins ?

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top