×
 

Actualités

LA TECHNIQUE DU GARROT

Publié le 8 juin 2011, par Jean-Paul HAMON

Dans le cadre de la sauvegarde de la médecine libérale, de la revalorisation de la médecine de premier recours et du rôle du médecin traitant les caisses viennent d’inventer le PROTOCOLE DE SUIVI POST ALD.

Le patient a une maladie stabilisée par exemple un cancer du sein ou de la prostate et ne nécessite plus qu’une surveillance qui reste prise en charge à 100% dans le cadre de ce protocole de suivi post ALD

Quel est donc l’intérêt de remplacer l’ALD30 qui ne permettait légalement pas autre chose par ce système si ce n’est de SUPPRIMER le forfait ALD de 40 € annuel versé au médecin traitant !

 

Responsables politiques et administratifs, continuez tranquillement et méthodiquement d’assassiner la médecine libérale mais ne venez pas vous plaindre demain quand elle aura totalement disparu de nos villes et campagnes.

Quand les français se réveilleront il sera trop tard pour le « meilleur système de santé au monde », en revanche il sera encore temps de vous demander des comptes quant à la gestion de la politique de santé de ces 30 dernières années.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top