×
 

Actualités

La sécurité des médecins est moins importante pour les pouvoirs publics que celle des débits de tabacs !

Publié le 31 janvier 2013, par Marcel GARRIGOU-GRANDCHAMP

La sécurité des médecins est moins importante pour les pouvoirs publics que celle des débits de tabacs !

En effet, « alors que tout gérant d’un débit de tabac peut bénéficier d’une subvention pour améliorer la sécurité de son établissement !

« ...A hauteur de 15 000 € (contre 10 000 € auparavant), pour renforcer la protection de son local commercial, notamment contre les cambriolages.
L’aide peut être accordée :
- Pour financer un audit de sécurité du local commercial,
- Pour y installer des équipements ou un système de protection (vitres anti-effraction, serrures ou verrous, portes blindées, rideaux métalliques, systèmes d’alarme, coffres-forts, etc.).
Les locaux à sécuriser peuvent être le local de vente, les réserves ou entrepôts de stockage, ou les points d’entrée du débit de tabac
... »

C’est un Décret paru au JORF n°0300 du 26 décembre 2012 page 20454, texte n° 84 (Décret n° 2012-1448 du 24 décembre 2012 relatif à l’aide à la sécurité des débits de tabac)

La Cour des Compte a elle aussi, dans son dernier rapport, critiqué ce dispositif.

Un de nos adhérents s’est vu refuser par le Préfet de la Manche l’autorisation de placer une caméra de vidéo-surveillance dans sa salle d’attente alors que les agressions de médecins dans leurs cabinets sont bien réelles comme en atteste la dernière aux Mureaux !

PDF - 593.8 ko
Courrier de la préfecture
PDF - 94.7 ko
Article du QDM
Agression d’une consœur aux Mureaux

Documents à télécharger

Courrier de la préfecture

Article du QDM

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top