×
 

Actualités

LA NOUVELLE DONNE DE L’EXERCICE LIBERAL

Publié le 14 janvier 2011, par Jean-Paul HAMON

Monsieur le Ministre, vous voulez des marges, je vais vous en donner quelques unes...

... Vous traversez le couloir de votre Ministère et vous allez voir les gens qui travaillent sur le « Plan Alzheimer  » qui vous dirons qu’il y a 400 millions d’euros de médicaments qui sont remboursés et qui sont pourtant parfaitement inutiles, voire dangereux !

... Vous avez actuellement une publicité qui est faite sur la DMLA. Tout le monde sait ce qu’est la DMLA : des piqûres à 1000 € la seringue alors que partout ailleurs en Europe, on utilise une autre molécule qui ne coûte que 80 € !

... Vous voulez retirer 100 millions d’euros sur la télétransmission, c’est vrai que là, il va falloir faire un effort pour ne pas harceler les médecins là-dessus parce que cela devient extrêmement compliqué !

... Vous voulez des marges ? Supprimez l’ordonnancier bi-zone ! La CNAMTS" data-scaytid="13">CNAMTS a les moyens de nous envoyer des courriers disant que l’on prescrit des médicaments avec feux vert, feu orange ou feu rouge, qui sentent bon le permis à points ! Je peux vous dire que là-dessus, sur toutes les ordonnances hospitalières qui seraient remboursées intégralement et basculées sur les mutuelles, vous vous feriez une marge de l’ordre de 500 millions d’euros !!!. Je vous rappelle que depuis 2005 (pour ceux qui ont voté... enfin, pas moi !!) 450 millions d’euros ont quand même été « faits » sur le respect de l’ordonnancier bi-zone et cela représente donc une marge non négligeable, Monsieur le Ministre !

... Vous avez (et là je parle de l’Ile-de-France) des accès aux urgences hospitalières directes qui coûtent en moyenne 250 € de plus que des accès à des médecins libéraux, je dis bien « libéraux » parce que là encore en Ile-de-France, les Médecins Généralistes de Secteur I ont des correspondants Secteur II... Mais ce qui est vrai aussi c’est qu’il y a 20 ans, la prothèse de la hanche était remboursées autour de 400 € et qu’aujourd’hui, elle est remboursée par la Caisse à hauteur de 408 € !!!

Comment voulez-vous qu’un chirurgien digne de ce nom continue à travailler quand le tarif opposable reste si bas ? Et ceci est valable pour toutes les spécialités ! La médecine générale de proximité n’a de valeur que si on a des libéraux de proximité qui peuvent répondre rapidement à la demande des patients, car ce ne sont pas les hospitaliers qui peuvent remplir cette fonction.

(Applaudissements de la salle)

Je suis Médecin Généraliste dans un syndicat pluricatégoriel et je défends la médecine libérale et la médecine spécialisée de toutes mes forces, mais là, clairement, le remboursement de la part de la Caisse n’est pas à la hauteur de ce qu’il devrait être !!!

Alors, on assiste à quoi ? 

Au spectacle des Mutuelles qui se « goinfrent », disons-le franchement, qui augmentent leurs tarifs mais qui n’augmentent pas leurs remboursements.

On assiste au spectacle du CISS largement payé ET par les Mutuelles Et par l’Assurance-Maladie ET accessoirement par le Laboratoire Pfizer... 

Taper sur les médecins de Secteur II qui dépassent de façon éhontée les tarifs !!! Voilà ce qu’est le CISS : payé par l’Assurance-Maladie et les Mutuelles !

Et à chaque fois que nous nous engageons vers une négociation conventionnelle, à chaque fois, il y a une étude sur le prétendu refus de soins pour les CMU" data-scaytid="24">CMU ou les AME" data-scaytid="25">AME. C’est classique : ça ressort systématiquement, comme le monstre du Loch Ness, avant chaque négociation. 

Donc je voudrais juste terminer en évoquant la permanence de soins

Je disais à Monsieur Evin qu’en ce qui concerne ARS" data-scaytid="28">l’ARS et sur la permanence des soins, depuis qu’on a créé une fédération de maisons de garde en Ile-de-France, les budgets ont tous diminué de 30%, alors si c’est comme ça que vous voulez inciter les patients à venir consulter plutôt qu’à dépenser de l’argent à l’hôpital, ce n’est pas le bon choix. 

Voilà ce que j’avais à dire. J’ai fait le plus court possible. 

(Applaudissements nourris de la salle)

 

Réponse de Xavier Bertrand : Mais Jean-Paul, ça veut dire que tu vas retrouver ton stylo alors cette année ???? Pour signer !!! 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top