×
 

Actualités

Délégation de service EspacePro

Publié le 22 avril 2022, par Richard TALBOT (Admin)

C’était un des grands soucis d’EspacePro et une demande récurrente : l’impossibilité d’accès pour les remplaçants.

Depuis l’été 2021 la CNAM a remédié au problème en créant la délégation de Services EspacePro. Et ça marche plutôt bien, contrairement aux arrêts de travail nouvelle mouture ou au suivi ALD ou aux prescriptions de transport. Ce qui prouve bien que quand la CNAM veut faire les choses bien, elle peut …

De quoi s’agit-il ? de permettre à un tiers d’accéder à (certains de) vos services EspacePro, mais sous sa propre identité, et de façon tracée. Plus besoin donc de confier votre CPS, ce qui je le rappelle est considéré à la fois comme une usurpation d’identité et une fraude aux assurances sociales.

Comment ça marche ? et bien très facilement :

Il suffit de se connecter (avec sa CPS) à EspacePro, puis d’aller dans "Mon compte"

puis dans l’onglet "Délégations"

Créer une nouvelle délégation

Entrer l’adresse mail du remplaçant :

C’est là que se situe la seule petite difficulté :

  1. il faut vous être mis d’accord avec le remplaçant sur l’adresse à utiliser
  2. si c’est la première délégation (tous médecins confondus) pour ce remplaçant, il n’est pas encore connu. Il faudra alors passer par une procédure de création de compte Ameli qui nécessite le RPPS du remplaçant (qu’on trouve très facilement sur le site du CNOM)

Il faut définir le statut du délégué

et les dates de la délégation.

Il ne reste plus au remplaçant qu’à accepter cette délégation et ça roule.

Vous remarquerez que ça fonctionne aussi pour les comptables et pour les assistants médicaux. Même si vous n’en avez pas ! Ma secrétaire qui n’a pas le statut d’assistante mais a une CPE a été bombardée assistante par la CPAM 50 jusqu’en 2040 (date à laquelle j’aurai pris ma retraite depuis bien longtemps) sans même que je sois obligé de faire toute la procédure.

Attention quand même à un point précis : la CNAM qui a jusqu’ici été très coulante avec les prêts de CPS risque de l’être beaucoup moins à l’avenir, puisque la seule vraie justification pour le faire qui était l’impossibilité d’accès à EspacePro pour les remplaçants a disparu. 

Reste le souci d’accès à Mailiz qui nécessite la CPS pour s’identifier.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top