×
 

Actualités

DE LA FAC À LA CARMF (2/4)

Publié le 18 novembre 2014, par Olivier PETIT

Cher confrère,
Voici comme prévu la seconde partie de notre information sur la retraite CARMF.
Nous vous en souhaitons bonne lecture... et vous donnons rendez-vous dans quelques jours pour le troisième épisode !
Bien confraternellement.


DEUXIÈME PARTIE



LA FMF ET LES DIFFÉRENTS RÉGIMES DE RETRAITE:


LE RÉGIME DE BASE

Il est géré par la CNAVPL.

La FMF défend notre autonomie et donc celle de la CNAVPL. Elle demande l’annulation de la création des postes d’administrateurs syndicalistes non élus. Elle demande que de la désignation par l’État d’une liste de personnes dans laquelle la CNAVPL doit «choisir» son directeur soit également annulée.

Aujourd’hui la compensation est égale à 60% de nos prestations. Elle est supérieure à l’excédent comptable positif sur une année, et c’est elle qui met le bilan dans le rouge et qui nous impose les majorations de cotisations !

La FMF demande donc de limiter la compensation nationale à un pourcentage acceptable du volant de trésorerie de la CNAVPL. Oui à la solidarité, non à la spoliation.

La FMF appelle de ses vœux une réflexion sur l'intérêt de limiter les cotisations retraite obligatoires des confrères cumulant emploi et retraite afin de favoriser les remplacements de courte durée, d'améliorer les revenus des retraités et de compenser le déficit numérique des libéraux.



LE RÉGIME COMPLÉMENTAIRE

Il est bien géré par la CARMF, qui a mis de côté 5 ans et 8 mois de réserves.

Ces réserves vont servir à équilibrer le régime maintenant qu’arrive le papy-boom qui va mettre le régime en déficit technique.

La FMF défend notre totale autonomie professionnelle dans sa gestion.

La FMF est favorable à la réforme avec retraite à 62 ans proposée par la CARMF. Elle permet en effet d’aligner dans ce régime l’âge de la retraite sur celui du régime général, mais de plus elle équilibre aussi définitivement le régime et son application permettra de récompenser les confrères qui poursuivent leur activité au delà de l’âge moyen de prise de retraite en majorant leur retraite par des surcotes.

La création d’une cotisation facultative dans ce régime a déjà été demandée par la CARMF, mais alors refusée par les tutelles. La FMF souhaite que cette demande, dont la réalisation permettrait une possibilité de défiscalisation supplémentaire, soit réitérée. En effet en cas de fermeture du régime ASV les médecins auraient ainsi la possibilité de réorienter leur épargne à l’intérieur de leur régime de retraite avec alors deux possibilités : répartition en RC et capitalisation en régime CAPIMED (régime par capitalisation de la CARMF).



LE RÉGIME ID

Autonomie de la CARMF.


A suivre…

PS: ceux qui auraient perdu le volet 1, il est sur le site internet de la FMF: ICI


Dr Olivier PETIT, CELLULE RETRAITE FMF
mel: petit-olivier@wanadoo.fr



Dr Jean-Paul HAMON,
Président de la  FMF
mel: jp.hamon.dr@wanadoo.fr

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top