×
 

Actualités

BÊTISIER DES CAISSES, et la nominée du jour est la caisse de l’ISÈRE !

Publié le 23 avril 2021, par Marcel GARRIGOU-GRANDCHAMP

Un peu partout en France, j’ai entendu la même chose : la CPAM me demande de rembourser des télé consultations, jusqu’à notre président d’honneur, JP HAMON à qui la CPAM du 92 a osé lui en réclamer !

Mais là c’est rapporté avec humour par un MG de ma région, un médecin de terrain dévoué et qui s’est totalement investi pour ses patients au cours de la crise sanitaire comme savent le faire les généralistes !

Madame Lacaisse, selon le « nom de domaine » déposé par Claude BRONNER, s’est mise en tête de demander aux médecins, essentiellement des généralistes, de rembourser en indus toutes les télé consultations qu’ils avaient osé facturer par Sesam Vitale en Feuilles de Soins Électroniques (FSE).

En effet, avec son ineffable intelligence et sa promptitude à harceler les médecins, Madame Lacaisse s’est dit « une télé consultation entre un médecin et son patient se fait à distance en visio, donc le médecin ne peut disposer de la carte SV du patient, donc s’il facture des honoraires (TCG ou TSGS) en FSE c’est qu’il fraude » ! (CQFD).

Sauf que Madame Lacaisse n’avait pas envisagé que le patient ou sa famille pouvaient avoir besoin de passer au cabinet du médecin pour récupérer «  arrêt de travail » (fait en son lieu et place, paraît qu’elle débordait de son ronron à 35h/hébdo Madame Lacaisse) ou autres prescriptions ou un certificats et que le médecin pouvait en profiter pour facturer en FSE avec la carte SV du patient ce qui se révèle beaucoup plus rapide et pratique que :

 > Le mode dégradé même si avec les dérogations du 09/03/2020 (merci à Nicolas et Marcel qui s’y étaient collés le 4 mars au soir !) le médecin était dispensé de la corvée de la classique Feuille de Soins Papier (FSP) parallèle et obligatoire au mode dégradé ! A titre perso je refuse cette double tâche débile qui ne profite qu’à Madame Lacaisse.

 > La FSP adressée par la poste,

 > La FSP scannée et adressée par mail à l’assurance maladie à l’adresse dédiée :

teleconsultationPS.cpamX@assurance-maladie.fr

Ainsi pour moi qui exerce sur le Rhône c’est la caisse 691 :

 teleconsultationPS.cpam691@assurance-maladie.fr

Adresse qui a été rapidement supprimée, hors tiers payant, le 30/05/2020 alors que nous étions encore sous le coup de mesures dérogatoires ! Je dois ici néanmoins rendre hommage à ma caisse, la CPAM du Rhône qui a néanmoins continué de les accepter jusqu’au 31/03/2021 !

Mais je laisse la parole à mon collègue Didier :

« …Médecin généraliste de première ligne, ayant probablement eu le Covid quand le gouvernement disait que c’était une affaire sino-chinoise et ou les masques étaient inutiles car les réserves inexistantes. La plateforme de la CPAM, incapable de gérer les arrêts de travail pour quarantaine ou pour risques de contamination nous adressait les patients pour les arrêts. J ai effectué pendant que tout le monde paniquait en plus de mon cabinet des télé consultations de week-end et pendant mes repos. J ai demandé comme prévu et seulement en partie, mes honoraires selon le protocole de la CNAM, et le mode de rémunération étant floue, j’ai passé la carte vitale quand je revoyais les patients. J’ai reçu récemment une lettre de la CPAM38 qui me demande de rembourser des télé consultations faites au plus fort de la crise COVID au prétexte que j’ai passé la carte vitale, donc ce n’était pas des télé consultations. En oubliant que c’était leur plateforme qui renvoyait les patients vers nous, les généralistes, car débordée et incapable qu’elle était de fournir les arrêts des contacts et COVID en temps réel et que ça leur permettait de retenir 3 jours de ne payer qu ’à 50% au lieu des 100% PROMIS . 

Et la CPAM me traite (ou estime que je suis), moi, d’escroc. LOL la prochaine crise, je prends ma retraite ou je change de secteur et il vont se demerd... pour leur gestion de crise. Pendant que nous ont risquait notre vie, les médecins conseils étaient pour une bonne partie, au moins 50% m’a-t-on dit, mis en pré retraite à mi temps, LOL. Et après on applaudit les soignants sans dire qu’on fait travailler les soignants avec le covid avec 40° de fièvre (Je me demande comment une infirmière peut se concentrer ayant un covid à 40°) et on s’étonne qu’avec des masques chirurgicaux ou l’air infecté sort de tout les cotés, les soignants infectent les patients âgés. Pas fait exprès. Pas fait pour régler le problème des retraites et pour récupéré de l’argent sur ceux qui ont vraiment risqué leur vie. MDR. »

Dr Marcel GARRIGOU-GRANDCHAMP, Lyon 3è, CELLULE JURIDIQUE FMF

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top