×
Accueil > Mots-clés > squelette_habillage > article_une
article_une

La boite à outils du médecin libéral

article_une

Articles

  • Une nouvelle consultation de prévention !
    20 décembre 2020, par Richard TALBOT

    MAJ du 1er juin 2021 : c’est fini !
    Et pourtant enfin les médecins ont pu expérimenter les consultations à un tarif décent, qui leur permet de prendre leur temps.
    Le 20/12/2020 paraît au Journal Officiel le "Décret n° 2020-1623 du 18 décembre 2020 modifiant le décret n° 2020-73 du 31 janvier 2020 portant adoption de conditions adaptées pour le bénéfice des prestations en espèces pour les personnes exposées au coronavirus" dont la seule information est la création d’une consultation de prévention, qui (...)

  • Le cumul de la consultation et du frottis est enfin possible au 1er juillet 2017
    20 juin 2017, par Richard TALBOT

    C’était une demande itérative de la FMF depuis des années, afin de favoriser le dépistage du cancer du col de l’utérus.
    Enfin nous avons été entendus : l’arrêté est paru le 17/06/2017 au Journal Officiel pour une application au 1er juillet 2017.
    La cotation est donc passée à G(S) + JKHD001 = 25 + 12,46 = 37,46 € pour les généralistes secteur I ou secteur II OPTAMCS+MPC+MCS + JKHD001 = 23 + 2 + 5 + 12,46 = 42,46 € pour les gynécologues secteur I ou secteur II OPTAMC(S) + JKHD001 = 23 + 9,64 = 32,64 € pour (...)

  • Le G/GS à 25 € : en pratique ça coince
    5 mai 2017, par Jean-Paul HAMON, Richard TALBOT

    Il y a 8 mois et demi que la convention est signée, 2 mois pour l’avenant 2 qui a mis en place les cotations spécifiques G, GS, VG, VGS et COE au 1er mai 2017.
    On aurait pu naïvement penser que ce délai était suffisant pour que les caisses communiquent envers les médecins, que les éditeurs mettent les logiciels à jour, et que l’informatique des caisses soit au point.
    Que nenni ! Egora et les médecins de la FMF rapportent des anomalies comme s’il en pleuvait : Difficultés de mise à jour des (...)

  • L’inflation grignote nos revenus
    7 mai, par Richard TALBOT

    Depuis quelques années, l’inflation est repartie nettement à la hausse. Je ne l’invente pas, c’est le très sérieux organisme qu’est l’INSEE qui l’écrit, mois après mois. Et si j’en crois la non moins sérieuse Banque de France, le dérapage va encore nettement s’accentuer dans les 3 prochaines années. La hausse des prix de l’énergie atteint 30% sur la dernière année.
    Les chiffres sont implacables : 9,5% d’inflation cumulée depuis la mise en place (partielle) des tarifs de la convention de 2016 au 1er mai 2017, (...)

  • Le dépistage organisé du Cancer du Col de l’Utérus a du mal à démarrer.
    2 janvier 2021, par Richard TALBOT

    Le dépistage organisé du Cancer du Col de l’Utérus (DOCCU) a théoriquement été mis en place depuis le 4 mai 2018. Il démarre très discrètement mais certains médecins ou sages-femmes commencent à voir arriver des patientes munies d’une invitation au dépistage "pris en charge à 100% par l’assurance maladie sans avance de frais".
    C’est assurément une bonne chose que de favoriser l’accès au dépistage, le frottis ou le test de détection du virus HPV n’ayant que peu ou pas d’effets secondaires pour des bénéfices (...)

  • Mode d’emploi des IJ CPAM
    20 mars, par Richard TALBOT

    La mesure avait été promise dans la LFSS 2021, et a été mise en place dans les temps et de façon plutôt efficace par la CNAM. 
    L’article L622-1 du Code de la Sécurité Sociale ouvre explicitement la possibilité d’ouverture des Indemnités Journalières (IJ) à tout le monde (sauf les avocats qui ont un régime spécial).
    La mesure est en place depuis le 1er juillet 2021.
    Les modalités pratiques sont précisées par le décret D622-7 :
    Le montant de l’indemnité journalière est égal à 1/ 730e de la moyenne des (...)

  • Contrôle des professionnels de santé, la CNAM rappelée à l’ordre par la CNIL à la suite d’une plainte de la Cellule Juridique de la FMF
    19 mai, par Marcel GARRIGOU-GRANDCHAMP

    Les contrôles des CPAM font appel à des traitements informatiques sur la base de données de l’assurance maladie SIAM-ERASME sans respecter les préconisations de la CNIL, d’où l’intervention de la Cellule Juridique de la FMF

  • Les spécialistes avec JP Hamon
    7 avril 2020, par Jean-Paul HAMON, Pierre NEVIANS

    Emission intégrale à écouter sur https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de-radio-classique/les-specialistes/

  • MCG chez les enfants : la CNAM considère-t-elle les généralistes comme des sous-médecins ?
    13 octobre 2019, par Richard TALBOT

    Lors de la CPN (Commission Paritaire Nationale) du 19 juillet 2017, nous avions appris avec plaisir que la cotation de la MCG ou de la MCS (pour les spécialistes non MG) pour les moins de 16 ans pouvait se faire même en l’absence de médecin traitant déclaré.
    Cette annonce avait été confirmée par la publication de la circulaire CIR 13-2017 telle qu’on la trouve sur le site d’Ameli, avec ce paragraphe en fin de page 2 :
    Pour les moins de 16 ans, le médecin traitant n’étant pas obligatoire, le médecin (...)

  • DIPA : je donne et je reprends …
    24 juillet 2021, par Richard TALBOT

    Le Dispositif d’Indemnisation de Perte d’Activité des médecins libéraux, connu sous le doux acronyme de DIPA, n’est pas un long fleuve tranquille.
    Enfanté dans la douleur, avec des modalités imposées par la CNAM, il a vu ces mêmes modalités évoluer au gré des humeurs de la CNAM. 
    Au début, on a dit aux médecins de déclarer la totalité des honoraires conventionnels 2019 hors dépassements figurant sur leur SNIR ; la CNAM, via son téléservice AMELI, a elle-même calculé sur cette base les avances versées, (...)

0 | ... | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | ... | 590

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top